32 C
Ouagadougou
lundi 20 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Communes de Ouaga et de Bobo : Les conseillers plaident pour des arrondissements autonomes

Publié le

Les conseillers des arrondissements des villes de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso ont échangé sur la question de l’autonomisation des arrondissements, ce vendredi 17 septembre 2021, à Ouagadougou, à l’occasion d’une assemblée générale.

La relecture du code général des collectivités territoriales est inscrite au titre des sujets à débattre lors du prochain dialogue politique, prévu le 28 septembre 2021. Pour mieux préparer leur participation à ce rendez-vous, les conseillers des arrondissements de Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso ont tenu une assemblée générale ce vendredi 17 septembre 2021, à Ouagadougou. Objectif, débattre sur la question de l’autonomisation des arrondissements dans les communes à statut particulier en vue de faire des propositions concrètes sur la relecture du Code électoral.

Le maire de l’arrondissement 2 de Ouaga, Pierre Yanogo (micro), milite pour une décentralisation au niveau des communes

Selon les conseillers des deux villes,  de nombreuses insuffisances existent dans la règlementation des communes à statut particulier. « Cette réglementation contient des législations inachevées sur le statut des arrondissements  parce qu’elle contient une source de conflit de compétence entre maires de commune et maires d’arrondissement. Elle est source d’une inefficacité des actions communales sur le terrain », a fait remarquer Pierre Lassané Yanogo, président régional de l’Association des municipalités du Burkina (AMBF) du Centre et maire de la commune de l’arrondissement 2 de la commune de Ouagadougou.

A en croire Pierre Lassané Yanogo, le code actuel génère beaucoup de difficultés. « La très grande centralisation ne facilite même pas la gestion des service à la base. Il faudrait donc une certaine décentralisation au niveau des communes à statut particulier pour que les maires d’arrondissements puissent prendre en charge certaines préoccupations, notamment les questions de voirie et d’hygiène qui sont des questions de proximité », a-t-il expliqué.

                           Les conseillers municipaux des communes de Bobo et Ouaga lors de la rencontre

Vu les difficultés que rencontre les arrondissements, les conseillers entendent faire un plaidoyer auprès des autorités pour une amélioration des services dans les communes à statut particulier. « Nous avons déjà fait des demandes d’audience et nous allons terminer par un document de plaidoyer que nous allons communiquer, que ce soit au gouvernement ou à l’Assemblée nationale afin qu’ils sachent ce que nous avons comme préoccupations et ce qui pourrait être meilleur pour les arrondissements du pays », a laissé entendre Pierre Lassané Yanogo. Selon lui, les conseillers ont beaucoup de propositions « concrètes » qui pourraient, si elles sont prises en compte, améliorer l’efficacité des services communaux dans les communes à statuts particuliers.

Par Latifatou KABORE (Stagiaire, www.burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES