30 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Ravitaillement groupes armés terroristes : la gendarmerie nationale saisit 20 000 litres d’hydrocarbure et 3 citernes

Publié le

La gendarmerie nationale a mené une opération du 27 au 29 avril 2023, contre la contrebande d’hydrocarbure dans les régions administratives du Centres Est, du Centre Sud et du plateau Central. Cette opération a permis, entre autres, de saisir 20 000 litres d’hydrocarbure et 3 citernes, et d’interpeller 21 personnes.

Dans sa mission régalienne de lutte contre les sources de ravitaillement des Groupes Armés Terroristes, la Gendarmerie Nationale a mené une opération du 27 au 29 avril 2023, contre la contrebande d’hydrocarbure dans les régions administratives du Centres Est, du Centre Sud et du plateau Central.

Sous la conduite de la Troisième Légion de Gendarmerie et le contrôle du Pool Economique et Financier (ECOFI) du TGI Ouaga I, l’opération a permis d’obtenir les résultats ci-après : 21 personnes interpellées, environ 20 000  litres d’hydrocarbure saisis, 3 citernes saisies et 3 stations mises sous scellées

L’opération a également permis des saisies frauduleuses incidentes portant sur : des cartons de lait concentré de marque OKI, des bidons d’huile alimentaire de 25L, des packs de boisson énergisante (3X), des sacs d’engrais, des sacs de ciment Togolais, des motos, des Packs de boissons de marque BIGOO COLA.

Les investigations sont en cours et les personnes interpellées ainsi que les saisies seront présentées au Procureur du Faso, près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I.

Ces bidons contenant du  carburant ont été saisis

Faut-il le rappeler,  courant 2021, une opération d’envergure impliquant l’ASCE-LC, le parquet ECOFI et les forces de défense et de sécurité avait permis l’interpellation de plusieurs contrebandiers d’hydrocarbures et désorganiser la chaine de ravitaillement des groupes armés terroristes (GAT). Un an après, les réseaux ont refait surface sous plusieurs formes et les trafics ont repris de plus belle en violation des mesures gouvernementales interdisant la vente du carburant dans des bidons et futs sur toute l’étendue du territoire national.

Les commerçants véreux qui alimentent cette contrebande agissent au sein de puissants réseaux et ont développé avec ingéniosité des stratégies de contournement en passant par des frontières limitrophes pour rallier Ouagadougou via les villes de Koualou, Pouytenga, Cinkansé, Bittou et Tenkodogo. Les moyens de transport utilisés sont en général des minibus déguisés, communément appelés ‘’HIACE’’ avec des sièges démontés ainsi que des tricycles. Ce trafic constitue l’une des sèves nourricières qui alimentent le terrorisme en divers moyens (carburant, drogue, logistique, finance etc.).

La gendarmerie invite les populations à plus de vigilance, surtout dans ce contexte de terrorisme et à dénoncer tout cas suspect à la Brigade de Gendarmerie ou au Commissariat de Police le plus proche ou en appelant les numéros verts ci-après : Centre National de Veille et d’Alerte : 1010, Gendarmerie : 16 et Police : 17.

Par Franck KONATE (www.burkinanews.info)  

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES