31.5 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Meeting soutien à la Transition : « Les gens nous font la guerre par procuration à cause de nos richesses », Alouna Traoré

Publié le

A l’initiative du mouvement « Les Patriotes du Nord », un meeting de remerciements et de soutien à la Transition a été organisé, samedi 28 janvier 2023, à Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord. Spontanément, des centaines de personnes ont répondu à cet appel.

Après un premier meeting, le 15 janvier 2023, pour interpeller les autorités de la Transition sur la gravité de la situation sécuritaire dans la région du Nord, les ressortissants de ladite région étaient à nouveau réunis à la Place de nation de Ouahigouya, ce samedi 28 janvier 2023. Mais cette fois, le motif était tout autre. Il s’agissait de remercier les autorités de la transition suite à des opérations militaires dont les résultats sont jugés satisfaisants et encourageants qui aura permis de neutraliser des groupes terroristes. Des villes telles que Titao et Sollé ont été ravitaillées en produits de première nécessité.

Les populations ont répondu à l’appel au soutien à la Transition

« Nous sommes sortis ce matin pour manifester notre reconnaissance à Ibrahim Traoré pour avoir répondu à notre cri de cœur que nous lancions en ces lieux, il y a déjà deux semaines. Les choses ont changé. Le pays a connu une mutation », confie le secrétaire général du mouvement « Les Patriotes du Nord », Ali Badra. Et d’avancer que le Burkina Faso est sur la chemin tracé par le père de la Révolution, Thomas Sankara, d’appeler au départ de l’armée française et d’inviter les populations à s’enrôler massivement au sein des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP).

Alouna Traoré appelant les populations à soutenir la Transition et le capitaine Traoré

Pour sa part, Alouna Traoré, seul rescapé des événements du 15 octobre 1987, a salué la probité du peuple Yadéga. « Notre soutien au capitaine Traoré ne se marchande pas. C’est de la fermeté, c’est de la sincérité. Nous sommes engagés, nous sommes déterminés jusqu’au dernier Yadéga. Les gens nous font la guerre par procuration, à cause de nos richesses que Dieu nous a accordées. C’est une guerre de libération. L’épreuve et la difficulté appellent la victoire », a-t-il clamé.

Par Wendkouni Anselme SAWADOGO (www.burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES