30 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Kompienga : L’armée reconnait avoir tué des civils

Publié le

Le 1er août dernier, on apprenait que des frappes de drone avaient occasionné la mort de plusieurs personnes au sein de la population civile dans les localités de Djamanga, Djabiga, Mandéni, Bounou, Obiagou et Pognoa-Sankoado, dans la région de l’Est. Si jusque-là il y avait une confusion autour de l’auteur de ces frappes, l’armée burkinabè vient de faire la lumière sur cette affaire à travers un communiqué, ce mercredi 3 août 2022. Elle reconnait qu’au cours de ces opérations qui ont permis de neutraliser plusieurs dizaines de terroristes, « les frappes ont malencontreusement causé des victimes collatérales au sein des populations civiles ». A en croire l’armée, des civils qui se trouvaient à proximité d’un repère terroriste sur l’axe Kompienga-Pognoa ont malheureusement été mortellement atteints par des projectiles. Elle informe qu’une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités. Elle présente ses condoléances aux familles des victimes et appelle les populations à collaborer.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES