31.5 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Dossier détournement de 400 millions f cfa : la somme utilisée dans la lutte contre le terrorisme

Publié le

Le 10 décembre 2022, le bimensuel L’Evénement publiait un article intitulé : « Soupçons de détournement d’argent des Volontaires pour la défense de la patrie : un capitaine empoche 400 millions fcfa ». A la suite de cette parution, nous apprend un communiqué du parquet militaire daté du 11 avril 2023, une enquête circonstanciée a été ouverte.

Les premiers actes de cette enquête, informe le communiqué, ont consisté à l’audition le 22 décembre 2022 du directeur de publication de L’Evénement qui, « contrairement à ses dires dans les médias, s’est rétracté à la coopération et surtout à donner des informations sur sa source, de personnalités civiles ou militaires intervenant directement ou indirectement dans la chaine de gestion et d’administration des VDP ainsi que des 400 millions f cfa ».

A ce jour, peut-on lire dans le communiqué, plus d’une vingtaine de personnes a été entendue, des perquisitions ont été adressées aux différents services et structures de la chaine d’administration financière et de gestion des VDP. « Les résultats des perquisitions reçus sont en exploitation en attendant de recevoir la totalité afin de donner les suites appropriées », rassure le parquet militaire.

Pour ce qui est des 400 millions fcfa, indique le communiqué, en l’état, les pièces justificatives des dépenses et les éléments         de l’enquête révèlent que cette somme aurait été utilisée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme à travers diverses acquisitions au profit des forces armées nationales.

Et le communiqué de préciser : « Provenant d’un chèque émis par la Loterie nationale burkinabè (LONAB) et remis à l’Etat-major général des armées sur instruction du président du MPSR I, cette somme a été utilisée au profit du Sous groupement sud du groupement de forces pour la sécurisation du nord (SGS-GFSN) basé à Kaya, du Centre intégré des opérations (CIO), de l’Etat-major général des armées (EMGA), de la Direction centrale du matériel des armées (DCMA), de la base aérienne 511, du Bataillon de la justice militaire (BJM), du 10e Régiment de commandement d’appui et de soutien à Kaya, de la Présidence du Faso, pour l’achat de moyens roulants et d’équipements au profit des militaires et des VDP, ainsi qu’à la location de véhicules et la réhabilitation  de bases militaires ».

www.burkinanews.info

photo : illustration

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES