26.1 C
Ouagadougou
dimanche 21 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Construction du nouveau CHU de Bobo-Dioulasso : Le Premier ministre satisfait de l’avancement des travaux

Publié le

Le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambela, à la tête d’une forte délégation gouvernementale, est allé visiter ce samedi 29 avril 2023, les travaux de construction du nouveau Centre Hospitalier Universitaire (CHU) sis à Pala, un village rattaché à la commune 5 de Bobo-Dioulasso. Satisfait de l’avancée générale des travaux estimés à 36%, il a soutenu que ce projet traduit l’excellence des relations entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine.

Les travaux de construction du nouveau Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Bobo-Dioulasso vont bon train. Débuté le 9 février 2022, le chantier connaît à l’heure actuelle un taux d’exécution générale de 36%. Dans une symphonie harmonisée, les 1 210 ouvriers, dont 1078 Burkinabè et 132 Chinois sont à pied d’œuvre pour faire émerger de terre, le futur CHU de référence de Bobo-Dioulasso. Avec une superficie totale bâtie de 42 000 m², ce CHU aura une capacité de 500 lits d’hospitalisation et des équipements ultra-modernes.

Après la visite du chantier, le Premier ministre, Me Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambèla, était visiblement satisfait de l’état d’avancement des travaux. « C’est fantastique. Je suis très très content de ce projet », s’est-il exclamé. Puis, il a ajouté qu’une fois achevé, le futur CHU de Bobo-Dioulasso va permettre de soulager les populations de Bobo-Dioulasso, de la région des Hauts-Bassins et de toute la partie ouest du Burkina Faso, ainsi que de la sous-région.

Les travaux de construction du nouveau CHU de Bobo sont à un taux de 36%

« Ce projet entre dans le cadre de la politique du Président de la Transition, le capitaine Ibrahim Traoré qui est de faire de la ville de Bobo-Dioulasso, un pôle économique. Nous voulons ressusciter et redynamiser cette ville. C’est dans ce cadre qu’il faut inscrire la modernisation de l’aéroport de Bobo-Dioulasso qui est désormais fonctionnel 24h/24. C’est dans ce même cadre qu’il faut inscrire l’organisation de la Semaine Nationale de la Culture, malgré l’insécurité. La prise du décret par le gouvernement portant promotion du port du Faso Dan Fani, du Koko Dunda et des autres tissus traditionnels, répond à cette ambition et vise à favoriser la production et la consommation des tissus locaux en vue d’un développement endogène du Burkina Faso. Tout cela dénote de la volonté du gouvernement de redonner vie à la ville de Bobo-Dioulasso », a-t-il expliqué.

Selon lui, le CHU de Bobo-Dioulasso traduit l’excellence des relations bilatérales entre le Burkina Faso et la République populaire de Chine. « Ce projet montre ce que nous pouvons faire avec notre partenaire chinois. Nous espérons que nos relations vont se renforcer davantage. Nous attendons beaucoup de la Chine. Nous avons d’énormes potentialités et beaucoup de chantiers à construire, notamment au niveau universitaire, des barrages, etc. Il y a tellement de choses à faire. Avec l’aide de la Chine, nous pouvons aussi nous lancer dans une industrie de production et de transformation de nos propres produits comme l’acajou, l’amande de karité que nous exportons actuellement à l’état brut. C’est la base du développement », a-t-il soutenu.

Par ailleurs, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, le Chef du Gouvernement a salué le soutien de la Chine qui se manifeste à travers la dotation de nos forces combattantes en équipements militaires. Du reste, il a souhaité que la coopération au niveau militaire se renforce davantage en vue de faire face à l’hydre terroriste.

DCRP/Primature

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES