26.1 C
Ouagadougou
dimanche 21 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Affrontement entre OSC : l’UNIR-MPS dénonce les atteintes aux libertés démocratiques

Publié le

Dans la déclaration qui suit, l’Union pour la renaissance, mouvement patriotique sankariste (UNIR-MPS) condamne l’agression du camarade GUIRO Massourou lors du dernier affrontement entre OSC et exige par ailleurs la libération immédiate et sans condition du camarade KAMBOU Ollo Mathias, membre du Balai citoyen. Lisez !

C’est avec beaucoup de surprise voire d’amertume que l’UNIR-MPS apprend selon un communiqué du Balai citoyen l’arrestation du camarade KAMBOU Ollo Mathias dit KAMAO après une émission-débat à la radio Omega.

Selon ses avocats à travers un communiqué publié le 05 septembre 2022, le camarade KAMBOU Ollo Mathias serait entre les mains des autorités policières.

Ces faits viennent une fois de plus rappeler l’extrême gravité de la situation nationale déjà très délétère après les évènements malheureux survenus le 04/08/2022 lors du lancement des activités du Front Patriotique au Centre Cardinal Paul ZOUNGRANA à Ouagadougou.

En effet, il nous revient également qu’un militant du Mouvement Plus Rien ne Sera Comme Avant (MPRESCA) en l’occurrence le camarade GUIRO Massourou serait également agressé par un groupuscule de loubards en face de la Brigade Centrale de Lutte contre la Cyber Criminalité (BCLCC) sise en face du Stade Municipal Issoufou CONOMBO. Ces loubards que nous dénonçons se réclameraient d’une Organisations de la Société Civile dénommée « Sauvons le Burkina » et seraient proches du MPSR et de la junte militaire au pouvoir depuis le 24 janvier 2022.

L’UNIR-MPS déplore vivement ces affrontements dignes d’une autre époque qui sont perpétrés sous le regard complaisant des autorités burkinabè et dénonce avec véhémence les atteintes graves faites aux libertés démocratiques et les atteintes à l’intégrité physique de paisibles citoyens alors même que les thuriféraires du régime chantent quotidiennement une réconciliation nationale qui s’éloigne comme une ligne d’horizon.

Face à cette situation, l’UNIR-MPS exprime son désarroi et son inquiétude ainsi que sa profonde préoccupation face à la montée de la barbarie moyenâgeuse aux conséquences d’extrême dangerosité pour la paix sociale au moment où le Burkina Faso est attaqué par des terroristes sans foi, ni loi.

C’est pourquoi, l’UNIR-MPS invite ses militants à la vigilance et à la ferme détermination à défendre les valeurs démocratiques qui sont celles du parti à savoir défendre la patrie en tout temps et tout lieu avec courage, abnégation et détermination.

L’UNIR-MPS exhorte ses militants et ceux du Front Patriotique à faire bloc contre la destruction de la mère patrie déjà dûment éprouvée par les attaques terroristes qui montent chaque jour en puissance malgré les efforts de nos FDS et des VDP.

C’est ici l’occasion pour le parti de condamner avec la dernière énergie les attaques perpétrées dans plusieurs localités du pays alors même que le Président le Lieutenant Colonel Paul Henri Sandaogo DAMIBA s’adressait à la nation pour un bilan jugé catastrophique par les différents observateurs du Burkina Faso.

Aussi, le parti présente ses condoléances les plus attristées aux familles des disparus en particuliers les 35 personnes qui ont succombé à la suite de l’explosion le 05 septembre 2022 de leur véhicule sur la route Djibo-Bourzanga .L’UNIR-MPS souhaite un très prompt rétablissement aux blessés et encourage les FDS, les VDP et le peuple burkinabè tout entier dans son dur combat pour libérer la patrie.

L’UNIR-MPS condamne l’agression du camarade GUIRO Massourou et exige par ailleurs la libération immédiate et sans condition du camarade KAMBOU Ollo Mathias. Le parti demande aux autorités burkinabè de prendre des mesures idoines pour l’apaisement de la situation afin de privilégier la sérénité et la cohésion de notre peuple autour de ses intérêts majeurs dont la lutte pour sa suivie et la restauration de l’intégrité de notre territoire comme priorité ayant justifié le coup d’Etat du 24 janvier 2022.

L’UNIR-MPS suit avec attention l’évolution de la situation nationale et saura en temps opportun prendre ses responsabilités devant l’histoire comme elle l’a toujours fait dans l’intérêt exclusif du peuple burkinabè.

Avec le peuple, victoire !

Fait à Ouagadougou, le 06 septembre 2022

Le président

Maître Bénéwendé S. SANKARA

 

www.burkinanews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES