Présidence du MPP : Simon Compaoré passe le témoin à Alassane Bala Sakandé

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a un nouveau président.  Alassane Bala Sakandé puisque c’est de lui qu’il s’agit a été élu premier responsable du parti du Soleil levant à l’issue du 2e congrès extraordinaire tenu du 24 au 26 septembre 2021 au palais des sports de Ouaga 2000.

Président du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) depuis le décès du docteur Salif Diallo,  Simon Compaoré passe le témoin à Alassane Bala Sakandé. Elu ce 26 septembre 2021 lors du 2e congrès extraordinaire du parti,  le président de l’Assemblée Nationale aura la lourde tâche de conduire le bureau exécutif du parti fort de 95 membres. Il est accompagné par cinq vice-présidents à savoir Clément Sawadogo, Salifo Tiemtoré,  Marie Laurence Ilboudo Stanislas Ouaro et Moussa Boly. Cependant, le président sortant Simon Compaoré est élevé au rang de président d’honneur du parti : « C’est en toute humilité que j’assumerai la charge des responsabilités qui m’incombent désormais. Conscient que sans l’engagement, le courage et la détermination de tous, je ne pourrai pas réussir ma mission. Les batailles sont décidées par les généraux mais gagnées par les soldats. Je n’aurai pas d’autre ambition que de mériter cette confiance. Cette confiance qui m’honore mais dont je redoute la grandeur, la rigueur, l’exigence et la gravité», a confié le tout nouveau président du MPP.

      Le nouveau président du MPP, Alassane Bala Sakandé, veut travailler avec tout le monde pour réussir sa mission

 Pour lui, cette nouvelle mission qui lui est confiée n’est point sans difficultés. «Il y a un cap à maintenir, des obstacles à franchir, des batailles à décider, des choix à opérer, des défaites à assumer, des attentes à combler, des incompréhensions à lever, des colères à apaiser, des déceptions à supporter. Voici la réalité de la charge qui vient de m’être confiée», a souligné Alassane Bala Sakandé. Il dit avoir pour objectif principal, d’assurer la continuité de l’action de ses prédécesseurs.  «Ce serment, je le tiens en comptant sur toutes les femmes, tous les hommes, tous les jeunes et tous les anciens dont l’engagement, au sein des comités de base, des sous-sections, des sections, des fédérations, du bureau politique national, des structures spécifiques et des structures à l’étranger, à faire de notre parti, un parti de combat pour la République, un parti de combat pour le progrès, un parti de combat pour la justice sociale, un parti de combat pour l’émancipation réelle de la femme, un parti de combat pour la responsabilisation des jeunes», a-t-il promis.

Les adieux de Simon Compaoré

 Après 46 ans de vie politique dont sept ans au parti du Soleil levant,  Simon Compaoré  quitte l’arène avec le grade de président d’honneur du MPP. «Il y a des moments charnières dans la vie de chaque homme, sont de ces moments, ceux que je vis depuis l’ouverture de notre congrès, instance du parti chargée de porter la réflexion, sur les fondamentaux de notre action politique, et les questions essentielles de la vie de notre nation. Dans le déroulé de ma carrière politique, ces moments constituent assurément un des épisodes marquants», a déclaré le désormais président d’honneur du MPP.

              Le désormais président d’honneur du MPP, Simon Compaoré, dit être heureux de passer le flambeau

L’homme dit être confiant quant à la capacité de la jeunesse à protéger le fruit de l’arbre qu’il a planté avec Roch Marc Christian Kaboré et feu Salifou Diallo. Simon Compaoré affirme prendre sa retraite au moment où son parti connais une véritable ascension. « Je pars à un moment ou des hommes et des femmes continuent de rejoindre le MPP, quelle joie ! Il nous appartient de faire en sorte, que cette tendance se poursuive, que la base du parti s’élargisse, et que de cette masse de militants, s’élèvent des camarades déterminés et convaincus, éléments indispensables pour arroser notre parcours de combattant, par des victoires encore plus éclatantes», a-t-il laissé entendre. En effet, il n’a pas manqué de  donner des instructions à la nouvelle direction politique du parti. Il invite Bala Sankandé et son équipe à œuvrer sans relâche à  développer davantage le parti et cela dans l’unité« A vous de poursuivre la lutte en accompagnant comme il se doit,  le président Roch dans la mise en œuvre de son programme », a-t-il ajouté. Pour terminer Simon Compaoré s’adressant au Militants du parti à paraphraser l’Apôtre Paul « j’ai combattu le bon combat, j’ai achevé ma course, j’ai gardé mes convictions politiques ».

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*