Monnaie électronique : Faso money entre en scène !

Le Burkina Faso a une nouvelle plate-forme de monnaie électronique. Mis en place par Cluster Holdings et MICROFI SA, Faso money est une nouvelle plate-forme qui vient renforcer la tendance vers la monnaie digitale. La plate-forme a été officiellement lancée ce mardi 7 septembre 2021 à Ouagadougou.

Cluster Holdings en partenariat avec MICROFI SA a décidé de prendre part à la production des richesses des pays africains et plus particulièrement du Burkina Faso dans les domaines de la monnaie électronique,  le e-commerce,  le e-learning et les transports. Pour cela, les deux institutions ont mis en place Faso money. Une nouvelle plate-forme financière qui suit toutes les fonctionnalités bancaires avec des dépôts et des retraits mais qui tendent plus vers le digital.  « La société que nous voulons mettre en place se veut totalement citoyenne et déterminée à promouvoir l’expertise africaine. Elle se fera le devoir de procurer le maximum possible d’emplois aux jeunes qui en feront un tremplin pour leur développement futur», a confié le directeur général, Ali Kassamba. Pour lui, l’objectif majeur est de favoriser la rétention des ressources au Burkina Faso,  pour la construction nationale.  En plus de faciliter davantage le transfert d’argent, Faso money est une plate-forme sur laquelle les Burkinabè peuvent effectuer divers types d’achats.

Une plateforme multi-tâches

Outre l’économie, Faso money intervient également dans le domaine de l’éducation à travers des cours en ligne. « Nous allons nous intéresser à des établissements d’enseignement,  surtout supérieurs, pour que les étudiants puissent s’inscrire et suivre les cours via la plate-forme», affirme le directeur général,  tout en précisant que l’enseignement maternel et primaire sera pris en compte.  «Qu’il s’agisse d’une pandémie,  d’une guerre, d’attaque ou d’enlèvement,  nous encourageons les parents et autres parties prenantes à utiliser la technologie pour éduquer les enfants», a-t-il ajouté .  A l’en croire,  le programme académique 2021-2022 sera proposé par Faso money à partir du 15 septembre 2021.

La nouvelle plate-forme financière a déjà près de 200 sites à Ouagadougou et plus de 700 partout au Burkina Faso selon son concepteur principal, Wilfried Asah.  « La plate-forme, en plus de casser les prix des transferts, est très rassurante et sécurisée. En plus,  nous cassons les barrières transfrontalières afin d’ouvrir la porte au libre-échange», a-t-il rassuré.  Il invite par ailleurs l’ensemble des Burkinabè à s’intéresser à Faso money pour un développement économique du pays.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*