Coopération sino-burkinabè : La Chine offre plus de 711 000 000 FCFA de matériel aux déplacés internes

L’ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, Li Jian, a remis du matériel aux déplacés internes, ce jeudi 14 octobre 2021 à Ouagadougou. D’une valeur de plus 711 millions de francs CFA, ce don vient soulager un tant soit peu les difficultés des déplacés.

Après un précédent don de 5 331 tonnes de riz, la république populaire de Chine vole encore une fois au secours des déplacés internes du pays des hommes intègres. D’une valeur de 8 300 000 yuans, soit plus de 711 millions de francs CFA, le don remis ce jeudi 14 octobre 2021 est composé de réservoirs d’eau, de tentes, de savons, de serviettes, de moustiquaires et bien d’autres matériels nécessaire à la vie quotidienne.

Perçu comme un geste solidaire envers un pays ami, l’ambassadeur chinois Li Jian a indiqué que le peuple chinois sera toujours aux côtés du Burkina Faso pour lui prêter main forte afin qu’il puisse dépasser sa zone de turbulences. Pour le diplomate, bien que ce geste réside dans la reprise diplomatique entre les deux pays, l’objectif principal est de travailler à ce que les déplacés internes puissent retourner chez eux et mener à bien leurs vies. « Ce sont des engagements du gouvernement chinois à l’égard du gouvernement burkinabè depuis la reprise des relations diplomatiques. Ces dons sont des moyens pour soulager les  difficultés des déplacés internes. Notre objectif final c’est justement d’aider toutes les personnes vulnérables à regagner leurs localités et reprendre leurs vies normalement », indique-t-il.

La ministre en charge de l’action humanitaire, Laurence Marshall Ilboudo, a remercié les donateurs et salué la coopération chinoise tout en promettant que ce don arrivera à qui de droit. « Ces dons sont des besoins que nous avons exprimés auprès de son excellence. On ne peut que dire merci à notre pays frère la Chine. Nous allons à la fin de l’opération rendre des comptes au donateur pour  montrer que le don a atteint qui de droit », assure-t-elle.

Par Youmanli Joël THIOMBIANO (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*