29.1 C
Ouagadougou
lundi 24 juin 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Assemblée générale élective du Patronat burkinabè : Apollinaire Compaoré  et Idrissa Nassa en course pour la présidence

Publié le

Le mardi 24 octobre 2023 se tiendra à Ouagadougou, l’Assemblée générale élective du conseil national du patronat burkinabè (CNPB). Deux candidatures ont été validées par la présidence du CNPB. Il s’agit des opérateurs économiques, Appolinaire Compaoré, candidat à sa propre succession et Idrissa Nassa, vice-président de la chambre de commerce. Le Burkina Faso est en proie au terrorisme et traverse des difficultés économiques.

Les acteurs de l’économie nationale doivent œuvrer de façon inlassable pour renforcer la cohésion en son sein. Le président sortant Appolinaire Compaoré  et candidat à sa propre succession, a travaillé au cours de son mandat à unir tous les acteurs pour un secteur privé fort et prospère. Ainsi selon les acteurs du patronat burkinabè, au cours de son mandat, Appolinaire Compaoré a mené des activités dans le cadre du renforcement de l’élaboration et la publication de guides pratiques et de documents référentiels à destination du secteur privé.

A cet effet, dans le cadre de l’exécution des projets et programmes, des appuis institutionnels ont permis au CNPB d’acquérir du mobilier de bureau, des ordinateurs, des consommables informatiques pour le secrétariat. De plus, le CNPB s’est doté au cours de la même période des outils de gestion et de communication. Dans le but de contribuer à l’amélioration du climat des affaires au Burkina Faso, le Conseil National du Patronat Burkinabè (CNPB) s’est engagé dans la démarche EESE (Enabling Environment for Sustainable Enterprises) initiée par le Bureau International du Travail (BIT).

Pour l’Assemblée générale élective, le secteur privé a besoin des efforts de tous les opérateurs économiques pour créer de l’emploi pour la jeunesse et répondre aux besoins des populations. Cependant, la compétition est souvent source de division après la proclamation des résultats si le consensus échoue dans la négociation. C’est pourquoi que  la fédération des énergies pour s’accompagner mutuellement à tour de rôle permettra de booster l’économie nationale et de resserrer les liens pour l’atteinte des objectifs. Le gouvernement de la Transition est fortement interpellé pour que les deux candidats trouvent un consensus pour le plein épanouissement de l’économie nationale.

Le candidat Appolinaire Compaoré qui a entamé un travail gigantesque lors de son premier mandat veut continuer son œuvre en renforçant les acquis pour une économie florissante. Selon EcoBaromètre, Apollinaire Compaoré est l’homme d’affaires le plus influent au Burkina Faso. Mamamoudou Bonkoungou apparaît lui comme étant le plus médiatisé. Idrissa Nassa prend la place de l’entrepreneur le plus adoubé par les réseaux sociaux. Mamounata Velegda est citée enfin comme  »la femme d’affaires la plus influente. » Logique respectée? Sur la période allant de juillet à septembre 2023, EcoBaromètre note que le tourisme est le secteur le plus touché par la crise sécuritaire. Dans ce contexte, la défense et la sécurité sont les secteurs qui résistent le mieux, sur le plan économique.

Le pouvoir d’achat des populations reste par contre érodé par les incertitudes liées à la conjoncture, même si l’économie dans son ensemble amorce une timide tendance au vert, stimulée par les projets de relance en cours et qui visent à terme la création d’emplois pour les jeunes. Au niveau international, il ressort que la signature du pays reste crédible.  En rappel, EcoBaromètre est un instrument de suivi de l’activité économique et financière mis en place dans les 8 pays de l’UEMOA.

Par Salam OUEDRAOGO pour Letalon.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES