8e conférence ministérielle du FCSA : Consensus important en cinq points atteint

Le conseiller d’État et ministre des Affaires étrangères Wang Yi et le ministre sénégalais des Affaires étrangères Mme Aïssata Tall Sall ont rencontré le 30 novembre 2021, heure locale, des journalistes après la huitième conférence ministérielle du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA).

Wang Yi a déclaré que la huitième conférence ministérielle du FCSA a été un grand succès. Le fait que le président Xi Jinping ait assisté à la cérémonie d’ouverture de la conférence par liaison vidéo et ait prononcé un discours démontre pleinement que la Chine attache une grande importance aux relations sino-africaines. Cette réunion a permis d’évaluer la mise en œuvre des réalisations de la session précédente, de discuter et de finaliser le plan de suivi de la coopération, et d’adopter avec succès quatre documents de réalisation, soit le plus grand nombre parmi toutes les sessions. Le succès de la conférence a confirmé la forte volonté de la Chine et de l’Afrique de travailler ensemble pour surmonter les difficultés et rechercher un développement commun, et a montré l’énorme potentiel et les brillantes perspectives de la coopération Chine-Afrique. Les consensus les plus importants atteints par la Chine et l’Afrique peuvent être résumés en cinq points.

Premièrement, les deux parties vont promouvoir l’esprit d’amitié et de coopération Chine-Afrique. Cette année marque le 65e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques sino-africaines. Le président Xi Jinping a résumé l’histoire des relations sino-africaines et a proposé pour la première fois « l’esprit d’amitié et de coopération sino-africaine », qui est devenu un moment fort de la conférence. « L’esprit d’amitié et de coopération sino-africaine » est un trésor précieux entretenu par les deux parties à travers les luttes pour l’indépendance et la libération nationales et constitue une éthique importante développée par les deux parties au cours de grande marche de développement et de revitalisation, de solidarité et de coopération. Cet esprit incarne les particularités de l’amitié, de l’égalité, du bénéfice mutuel et de la justice, et constitue la référence de l’époque pour un nouveau type de relations internationales. Quelle que soit l’évolution de la situation internationale, quelles que soient les difficultés et les épreuves que nous rencontrons, la Chine et l’Afrique sont déterminées à renforcer la confiance mutuelle politique, à approfondir fermement la coopération pragmatique et à faire en sorte que « l’esprit d’amitié et de coopération sino-africaine » s’épanouisse et se transmette de génération en génération.

Deuxièmement, nous allons travailler ensemble et solidairement pour vaincre l’épidémie. Nous n’oublierons pas le précieux soutien des pays africains et de l’Union africaine lorsque la Chine a connu des difficultés dans la lutte contre la pandémie. Face à la pandémie en Afrique, nous compatissons avec le peuple africain et faisons de notre mieux pour l’aider. Lors de la cérémonie d’ouverture de la conférence, le président Xi Jinping a annoncé solennellement que la Chine fournirait un milliard de doses de vaccin supplémentaires à l’Afrique afin d’atteindre l’objectif de l’UA de vacciner 60 % de la population africaine d’ici 2022. Il s’agit du plus grand plan d’aide à la vaccination entrepris par un seul pays en faveur de l’Afrique depuis l’apparition de pandémie, ce qui ne manquera pas de renforcer la confiance et la motivation de l’Afrique pour surmonter la pandémie.

Troisièmement, les deux parties s’efforceront d’enrichir la coopération sino-africaine dans la nouvelle ère. Nous ferons un bon travail de coopération entre la Chine et l’Afrique dans les domaines conventionnels, nous promouvrons la transformation et la mise à niveau de la coopération Chine-Afrique dans des domaines tels que la santé, l’amélioration du bien-être de la population, le développement écologique, l’économie numérique et le renforcement des capacités, et nous créerons davantage de nouveaux points forts de coopération. Le président Xi Jinping a annoncé que la Chine mettrait en œuvre neuf programmes conjointement avec les pays africains, ce qui constitue une déclaration forte de l’engagement de la partie chinoise envers l’Afrique et de l’élan soutenu de la coopération Chine-Afrique.

Quatrièmement, les deux parties travailleront ensemble pour pratiquer un véritable multilatéralisme. La Chine et l’Afrique sont toutes deux des forces importantes pour le maintien de la paix et du développement dans le monde. Nous continuerons à nous soutenir fermement l’un l’autre sur les questions d’intérêt fondamental et de préoccupations majeures, à sauvegarder conjointement le système international autour des Nations unies et l’ordre international fondé sur le droit international, et à renforcer la représentation et la voix des pays en développement dans les affaires internationales. Les deux parties s’opposeront résolument à toute sanction unilatérale, à toute ingérence dans les affaires intérieures des autres pays et à toute discrimination raciale, et s’engagent à promouvoir la paix, le développement, l’équité, la justice, la démocratie et la liberté en tant que valeurs communes de l’humanité tout entière, et à contribuer à la sauvegarde de la paix et de la justice dans le monde. Nous contribuerons davantage à préserver l’équité et la justice dans le monde.

Cinquièmement, la Chine et l’Afrique construiront ensemble une communauté d’avenir partagé dans la nouvelle ère. Face aux défis combinés du changement majeur inédit et de la pandémie du siècle, le président Xi Jinping a fait quatre propositions sur la construction d’une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère, qui ont reçu des réponses enthousiastes des dirigeants africains. La Chine apprécie l’accueil et le soutien des pays africains à l’initiative mondiale pour le développement proposée par le Président Xi Jinping, et travaillera avec les pays africains pour faire coïncider étroitement cette initiative avec la mise en œuvre du Programme de développement durable de l’ONU à l’horizon 2030 et de l’Agenda 2063 de l’UA, déployer des efforts concertés pour continuer à travailler main dans la main sur la voie du développement et de la revitalisation, et construire conjointement une communauté de destin Chine-Afrique dans la nouvelle ère.

Wang Yi a souligné que le FCSA a traversé une période extraordinaire de 20 ans et se trouve à un nouveau point de départ historique. La Chine sera toujours le partenaire le plus sincère, le plus fiable et le plus durable de l’Afrique. Il est convaincu que, sous la direction stratégique des dirigeants sino-africains et grâce aux efforts conjoints de la Chine et de l’Afrique, nous serons en mesure d’entamer les deux prochaines « décennies d’or » du FCSA et parviendrons à construire une communauté d’avenir partagé Chine-Afrique dans la nouvelle ère.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*