31.5 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Développement industriel, Commerce, Artisanat : Harouna Kaboré passe le flambeau à Christophe Ilboudo

Publié le

La passation de charge au ministère du Développement industriel du Commerce de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises a eu lieu, ce jeudi 15 décembre 2021 au SIAO à Ouagadougou. Au cours de cette cérémonie, Harouna Kaboré a passé le témoin à Christophe Ilboudo.

Après quatre années passées à la tête du ministère du Commerce, de l’Artisanat et de l’Industrie, Harouna Kaboré a passé le flambeau à Christophe Ilboudo. « Au nom de leurs excellences messieurs le président du Faso et du Premier ministre, je vous déclare solennellement installé dans vos fonctions de ministre du Développement industriel, du Commerce, de l’Artisanat et des Petites et moyennes entreprises ». C’est par ces mots que la secrétaire générale du gouvernement, Fatimata Benon/Yatassaye a installé officiellement Christophe Ilboudo dans ses nouvelles fonctions.

Pour le nouveau ministre, la mission est de dynamiser le secteur tertiaire. « Nous devons travailler à dynamiser et à soutenir le développement industriel de notre pays dans un premier temps. Ensuite nous devons également poursuivre les grandes réformes qui ont été entamées dans le domaine du commerce. L’artisanat reste le pilier de notre activité économique. Dans ce domaine aussi, nous devons poursuivre des actions qui ont déjà été menées jusque-là », fait-il savoir.  En ce qui concerne l’inflation, le nouveau ministre affirme que cela fait partie de ses préoccupations majeures.

Quant au désormais ex-ministre, Harouna Kaboré, il a laissé entendre que ces quatre dernières années ont été des moments d’apprentissage, d’école, d’interactions au plan national et international qu’il faudrait maintenant capitaliser et mettre d’avantage au service du pays. « Ce que je veux qu’on retienne comme bilan, c’est plutôt les maîtres mots qui ont guidé nos actions. On pourra maintenant les associer à des résultats ou à des imperfections. Ce sont les réformes, la transformation du système économique, le consommons local, la certification, les labélisations, la lutte contre la corruption, le renouveau et le réaménagement industriel », souligne-t-il.

Pour rappel, Christophe Ilboudo a été nommé par décret n° 2021-1297/PRES/PM du 13 décembre 2021 portant composition du gouvernement.

Par Latifatou KABORE (Stagiaire, Burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES