27.1 C
Ouagadougou
lundi 22 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Terrorisme : « Des stratégies permettent de garder l’espoir pour des lendemains meilleurs », M21

Publié le

Le M21 salue les efforts déployés par les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. Le mouvement a fait part de son optimisme à l’occasion d’une conférence de presse ce jeudi 30 juillet 2022.

Depuis la prise du pouvoir par le MPSR, beaucoup d’efforts sont fournis par les forces de défense et de sécurité dans la lutte contre le terrorisme. C’est, du reste, que pense le mouvement M21. « En toute objectivité, sans complaisance aucune, il faut admettre que depuis l’avènement des nouvelles autorités, des stratégies ont été proposées et qui permettent de garder l’espoir pour des lendemains meilleurs », s’est réjoui Marcel Tankoano, président dudit mouvement.

Pour le M21, la mise en place du Commandement des opérations du théâtre national (COTN), organe de coordination des forces combattantes, a le mérite favoriser des résultats probants sur le terrain. « Ce commandement a permis aux FDS, appuyées des volontaires pour la défense de la patrie, d’engranger des résultats probants sur le terrain. Plusieurs terroristes ont péri ou ont pris la poudre d’escampette grâce à la puissance de feu de notre armée », s’est félicité Marcel Tankoano.

Le M21 relève voit une nette amélioration dans la lutte contre le terrorisme par rapport à ce que faisait l’ancien régime. « Contrairement au pouvoir déchu qui se plaisait dans un casernement de nos FDS, les autorités de la transition ont permis à notre armée d’aller au contact de l’ennemi ou de le chercher partout où il est pour le mettre hors d’état de nuire », a-t-il fait remarquer.

Autre chose qui pourrait faciliter la lutte contre le terrorisme, selon le M21, c’est la récente rencontre entre le président Damiba et les anciens chefs de l’Etat, Roch Marc Kaboré et Jean-Baptiste Ouédraogo. Le M21 y voit un acte qui « pose les jalons d’un processus de restauration des relations brisées que traine notre pays depuis son accession à l’indépendance ». Une opportunité, juge-t-il, de recoller le tissu social fortement effrité par de longues années de soubresauts politiques.

Par Shady COULIBALY (www.burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES