30 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Sous bassin du Grand Balé/RN1 : risques d’inondations au niveau du pont de Hèrèdougou

Publié le

Ceci est un communiqué du ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’assainissement, Roger Barro, qui informe des risques d’inondations sur la RN1, la route Ouaga-Bobo, au niveau du pont de Hèrèdougou. Le ministre appelle à plus de prudence.

 

« Le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement porte à la connaissance des populations riveraines du Grand Balé, affluent du fleuve Mouhoun, ainsi que des usagers de la Route nationale n°1 des risques d’inondations qui pourraient survenir au niveau du pont de Heredougou.

En effet, les pluies abondantes et continues enregistrées ces derniers jours dans le sous bassin du Grand Balé ont occasionné une montée rapide du niveau de l’eau du cours d’eau. La côte d’alerte verte de 600 cm est dépassée de 14 cm à ce jour 7 septembre 2023. Si cette situation évolue, la côte d’alerte jaune (625cm) serait atteinte dans les prochaines heures. Au-delà de la côte 648 cm à l’échelle limnimétrique, la Route nationale n°1 commence à être submergée et le trafic routier sur l’axe sera perturbé voire suspendu.

Le ministère en charge de l’Eau exhorte les populations et les usagers de la RN1 à suivre scrupuleusement les consignes de sécurité émises par les autorités locales et à rester informés des mises à jour régulières concernant l’évolution de la situation météorologique et hydrologique. Il est conseillé de rester à l’écoute des médias locaux et des canaux de communication officiels pour les dernières informations. Les habitants des zones riveraines sont invités à prendre des mesures préventives pour éviter tout désagrément.

Le ministère en charge de l’Eau demande à tous les citoyens de coopérer pleinement avec les autorités locales et de prendre les mesures nécessaires pour garantir leur sécurité et celle de leur famille. Votre sécurité est notre priorité, alors collaborons pour minimiser les risques ».

www.burkinanews.info

Source : ministère en charge de l’environnement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES