31.5 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Situation nationale : « Les terroristes sont des valets locaux de l’impérialisme », Saïbou Koanda

Publié le

Le collectif alternatif des OSC pour une transition réussie a organisé une conférence de presse le 7 décembre 2022 à Ouagadougou. Objectif, donner sa lecture de la situation nationale. Pour ce collectif, « Les terroristes sont des valets locaux de l’impérialisme ».

Saïbou Koanda dit le Prince a indiqué que chaque Burkinabè, selon sa capacité, doit faire le sacrifice indispensable nécessaire et apporter sa part à la construction d’une nation forte et prospère au vu de l’insécurité que vit le pays. Pour ce faire, il soutient que tous les Burkinabè doivent soutenir cette transition notamment la jeunesse burkinabè. Il a invité les mouvements populaires dans leur soutien aux autorités de la transition à respecter les règles de la république.

A l’en croire, l’anarchie ne peut résoudre un problème. Siaka Coulibaly, membre du collectif, estime qu’il faut un consensus de tous les Burkinabè pour accompagner la transition à réussir sa mission. Aux autorités de la transition, Saïbou Koanda a laissé entendre qu’elles doivent comprendre que la réussite du processus de refondation ne peut se faire que par une liaison ombilicale entre la direction et le peuple mobilisé. « Nous demandons au ministère en charge de l’administration territoriale et de la sécurité de prendre ses responsabilités pour mettre fin à l’anarchie de certaines OSC Pseudo-révolutionnaires », a-t-il signifié.

Il a informé les transporteurs et les chauffeurs par rapport aux hydrocarbures que des pistes de solutions sont en train d’être trouvées par les autorités de la transition. Saïbou Koanda n’a pas manqué d’appeler les orpailleurs, les opérateurs économiques, les commerçants à fédérer leurs efforts pour soutenir la transition. Egalement, il invite les officiers supérieurs militaires et paramilitaires à soutenir le capitaine Traoré pour une transition réussie.  Par ailleurs, le collectif exige du gouvernement la relecture de tous les accords commerciaux avec la France.

Il a confié aux    valets locaux de l’impérialisme que leurs manœuvres subversives sont connues et que le peuple va leur demander des comptes.  Pour Siaka Coulibaly, « les terroristes sont des valets locaux de l’impérialisme ». Et Saïbou Kouanda d’affirmer ceci :« 62 ans de compromissions, de trahisons, de vente de dignité, de  notre souveraineté, nous  disons trop c’est trop ».  Le collectif appelle la communauté internationale à être sincère dans son aide au Burkina et cela selon les priorités des autorités. « A la Métropole, vous avez des dettes envers notre pays et notre peuple. Revisitez l’histoire. A la Métropole, payez vos dettes maintenant et soutenez les aspirations légitimes de notre peuple et ceux d’Afrique francophone », a-t-il conclu.

Par Souleymane OUATTARA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES