30 C
Ouagadougou
jeudi 30 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Présence présumée de Wagner au Burkina : Le Mouvement Dounia pour la Paix exige les excuses du président ghanéen

Publié le

Ceci est un message du Mouvement Dounia pour la Paix portant sur l’appel du capitaine Traoré appelant à l’effort de guerre des Burkinabè notamment le prélèvement des 1% sur le salaire des travailleurs du public et du privé. Pour ce mouvement, il faut souscrire à cet appel pour sauver la Burkina de l’impasse. Aussi, il appelle le président ghanéen à présenter des excuses publiques au peuple burkinabè pour ses propos sur la présence de Wagner au Burkina.

Nous venons très respectueusement par ce message demander aux populations de notre pays le Burkina Faso de répondre favorablement à l’appel du Président en contribuant à l ‘effort de guerre. En effet, nous constatons que depuis l’appel de son Excellence Monsieur Ibrahim Traoré, président du Faso, des voix se lèvent pour demander aux autorités de la transition de trouver les moyens pour soutenir l’effort de guerre ailleurs (par exemple à travers les audits, l’argent de la corruption et autres) et de ne pas alourdir davantage les charges des travailleurs en leur demandant 1% de leur salaire net.

Certes nous comprenons et respectons les avis de ceux-ci, mais nous pensons que vu les difficultés que connait notre pays, nous demandons aux populations de contribuer massivement en adhérant à l ‘appel du Chef de l’Etat. Parce que les ennemis ne vont pas attendre qu’on finisse les audits et autres, mobiliser les fonds nécessaires et venir les combattre. Le temps urge et nous devons sauver notre pays. Accompagnons les autorités de la transition sans calcul aucun. Nous ne sommes aucunement contre les audits et autres, au contraire. Mais le moment ne sied pas à ouvrir plusieurs fronts. Concentrons-nous sur la lutte contre le terrorisme et évitons de disperser nos forces. Pas de distraction. Si nous sommes unis, nous allons vaincre le terrorisme.

Nous saluons la libération du lieutenant-colonel Zoungrana. Cela va contribuer à apaiser les cœurs et est un acquis à la cohésion sociale. Nous condamnons les propos du Président ghanéen tenus aux Etats-Unis et voulons qu’il nous présente des excuses publiques et officielles au nom du bon voisinage et de la solidarité africaine. Nous lançons un appel aux Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur de soutenir nos autorités et montrer au monde entier que nous sommes solidaires. Nous demandons aux activistes qui rament à contre-courant de la dynamique de s ‘aligner derrière la volonté populaire qui est la libération de notre pays. Ayons des messages réconfortants et de soutien vis à vis de autorités, nos FDS et VDP. Félicitations à eux pour les résultats engrangés actuellement.

Tous ensemble soutenons les autorités de la transition.

Vive le Burkina Faso.

Le Coordonnateur Abdoul Aziz BOUGMA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES