26.1 C
Ouagadougou
dimanche 21 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Biennale internationale de sculpture de ouagadougou : les grandes articulations de la 3e édition

Publié le

La Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou (BISO) se déroulera du 4 septembre au 8 novembre 2023 à Ouagadougou. C’est la principale information donnée aux hommes de médias  le 19 mai dernier à Ouagadougou. Cette 3e édition se tiendra sous le thème : « le feu des origines ».

Première biennale consacrée à la sculpture contemporaine sur le continent africain, la Biennale internationale de sculpture de Ouagadougou (BISO) est un évènement artistique dédié à la sculpture sous toutes ses formes. A cet effet,  l’Association art et culture initiatrice de cette activité  a donné  les grandes articulations de cette biennale.  Nyaba Léon Ouédraogo, président de la BISO  a affirmé que la Biennale  a pour objectif  de soutenir les artistes plasticiens africains dans la création, la diffusion et la mise en marché de leurs œuvres.

Il a confié que 20 artistes venant d’horizons  divers  ont été sélectionnés  et seront au  Burkina à partir du 2 septembre 2023 pour prendre part à la résidence d’artistes.  Selon Nyaba Léon Ouédraogo, il s’agit  d’une résidence internationale de création d’œuvres sculpturales intitulée  :« Compétences croisées ». Cette activité spécifique est cofinancée par le Fonds de développement culturel et touristique (FDCT), avec l’appui de l’Union européenne, dans le cadre du Programme d’appui aux industries créatives et à la gouvernance de la culture (PAIC GC). Une activité qui se tiendra du 4 septembre au 2 octobre 2023.

Nyaba Léon Ouédraogo, président de la BISO

Il a confié qu’à côté de cela, d’autres activités seront au rendez-vous de cette Biennale. « La première des activités, c’est de recevoir les artistes à Ouagadougou, la deuxième, c’est la résidence, la troisième c’est l’exposition, le vernissage, et la quatrième, la nuit des collectionneurs, et la cinquième, c’est les master class », a-t-il indiqué.

Quant au thème : « Le feu des origines », Nyaba Léon Ouédraogo, a laissé entendre que cette thématique  rend hommage  à la tradition métallurgique burkinabè, au feu du four et de la forge. Ainsi donc du 4 septembre au 8 novembre, la tradition métallurgie burkinabè sera magnifiée lors de cette BISO.  Egalement, il a soutenu que cette édition fera un clin d’œil aux sculpteurs, notamment avec des prix qui seront décernés aux meilleurs.  Par ailleurs, pour  cette édition, des expositions seront faites  dans la cour du FESPACO, à la Résidence Hôtel LWILI à Dapoya, à l’espace Kayiri, au Centre national d’arts plastiques.

Par Franck KONATE

Nyaba Léon Ouédraogo, président de la BISO

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES