26.1 C
Ouagadougou
dimanche 21 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Autorité du Bassin du Niger : Deux sessions couplées pour relancer l’institution

Publié le

Une session extraordinaire couplée à la 41e session ordinaire du Conseil des ministres de l’autorité du Bassin du Niger (ABN) s’est tenue les 7 et 8 décembre 2022 à N’Djamena capitale du Tchad. L’ouverture des travaux a été présidée par le premier ministre tchadien en présence du ministre  burkinabè de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, Dr Augustin Kaboré,  président en exercice  du Conseil des ministres de l’ABN et du secrétaire général du ministère, Dr. Bouraima Kouanda. Deux importantes sessions qui vont marquer  de façon indéniable  la vie de cet instrument commun de coopération régionale.

Ces assisses  font suite à la rencontre des experts du Comité technique qui ont  proposé au Conseil des ministres des dossiers et des recommandations  pour leur appréciation. Le Président du Conseil des ministres de l’ABN, Dr. Augustin KABORÉ a exhorté ses collègues à la prise de décisions idoines qui permettront un renforcement des capacités de l’institution et une amélioration des conditions de vie  des populations du Bassin du Niger.

Dr Augustin Kaboré, ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement

Au terme des 48 heures de travaux, les deux conseils ont permis d’adopter neufs (9) résolutions. Ces résolutions permettront d’améliorer la gouvernance au sein de l’ABN, la Gestion Transfrontalière des Ressources en Eau et par ricochet soutenir l’amélioration de la vie des populations du bassin du Niger tout en augmentant leur résilience vis-à-vis des nombreux défis sécuritaires actuels.

Ces résolutions sont entre autres en lien avec le management et la redynamisation du système d’évaluation des performances de l’ABN, les lignes directrices pour l’intégration du NEXUS (Sécurité de l’Eau, de l’Energie, de l’Alimentation et de la durabilité Environnementale) dans le développement des Projets et Programmes de l’ABN, l’adoption d’un Manuel pour la réalisation d’Ouvrages Communs (OC) et d’Ouvrages d’intérêt Commun (OIC) dans le Bassin du Niger.

Les deux conseils ont permis d’adopter neufs résolutions

Le vœu du ministre burkinabè de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, président du Conseil des ministres de l’ABN, est de doter  l’institution d’un mécanisme de financement durable, notamment endogène, lui permettant de s’offrir plus d’opportunités et de projets pour le développement économique et social pour l’intérêt d’environ 160 millions d’habitants vivants dans le bassin du Niger.

Dr. Augustin Kaboré a au nom de son excellence Ibrahim Traoré, Président de la Transition du Burkina Faso et Président en exercice du Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’autorité du Bassin du Niger (ABN), remercié ses collègues ministres de tutelle de l’ABN, pour la fraternité manifestée à l’égard du Burkina Faso en proposant le report des sessions des conseils des ministres prévues initialement les 13 et 14 octobre 2022 en guise de solidarité au peuple Burkinabè pour les événements qu’il traversait en cette période.

En rappel l’ABN est une Institution de Neuf (9) Etats membres et a en charge la gestion transfrontalière des ressources en eau dans le bassin du Niger.

DCRP/MEEA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES