26.1 C
Ouagadougou
dimanche 21 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

‘’72 heures des motards’’ : La 6e édition s’ouvre aux pays de la sous-région

Publié le

Les motards du Burkina Faso ont dévoilé la feuille de route de la célébration des ‘’72 heures du motard’’, ce jeudi 30 septembre 2021. Cette 6e édition est placée sous le thème « moto et sécurité » afin de mieuxsensibiliser les usagers sur les bonnes pratiques en matière de circulation.

Du 30 octobre au 1er novembre 2021, les passionnés de grosses cylindrées commémoreront la 6e édition des ‘’72heures du motard du Faso’’. Initiée par les Motards du Faso depuis 2015, cette commémoration vise à faire de la capitale burkinabè la plaque tournante de la passion pour la moto. Plus d’un demi-millier de motards sont attendus à Ouagadougou. Au menu, des démonstrations sur l’avenue Charles de Gaulle, des conférences publiques, des Masterclass et une soirée des motards pour clôturer les festivités.

Comme innovations majeures cette année, les festivités connaîtront la participation des pays de la CEDEAO et quelques pays de l’Afrique centrale dont le Mali, le Niger, la Centrafrique et le Congo. Aussi, il y aura un village des motards avec animations artistiques dans la cour du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou (FESPACO). Conformément au thème, il sera question de sensibiliser les usagers de la route sur la sécurité routière, de fédérer et motiver les membres et les amis de l’Association des motards du Faso et d’accroître la notoriété de l’association au Burkina Faso et dans la sous région.

Selon Adama Pamtaba, le secrétaire général de l’association, il est du devoir des motards de montrer aux enfants qu’ils peuvent vivre de leur passion sans pour autant mettre en danger les autres usagers de la route. « Je suis policier. Si je me lève et je vais rencontrer ces enfants, ce n’est pas évident que je puisse m’approcher d’eux. Mais en tant que motards, si nous partons, le contact sera facile et nous pourrons les sensibiliser pour qu’ils arrêtent cela », a-t-il fait remarquer. Gérard Ouédraogo, le président de la commission d’hébergement, a lui aussi mis l’accent sur la sensibilisation. « Ce n’est pas un événement où on se retrouve seulement pour faire la fête. On va sensibiliser les gens à porter des casques car ce n’est pas seulement ceux qui utilisent les grosses motos. Chacun de nous a un frère ou une connaissance qui circule à moto », a-t-il laissé entendre.

Par Youmanli Joël THIOMBIANO (www Burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES