Vols d’engins à deux roues à Bobo : Quatre présumés voleurs aux arrêts

Quatre individus appréhendés pour vols d’engins à deux roues ont été appréhendés par la police. Les malfrats ont été présentés à la presse, ce mercredi  25 août 2021, au  commissariat central de police de Bobo-Dioulasso.

Deux femmes et deux hommes spécialisés dans le vol d’engins à deux roues ont été appréhendés par la police nationale, rapportent nos confrères de Lefaso.net. Ces derniers ont été présentés lors d’un point de presse, au commissariat de Bobo-Dioulasso, ce mercredi. Les malfaiteurs ciblaient les lieux publics ne disposant pas de parking et les parkings aménagés ne pouvant pas recevoir beaucoup d’engins. Pris la main dans le sac, ils avaient en leur possession 12 cyclomoteurs.

A entendre Karim Dao, le commissaire principal du commissariat central de police de Bobo-Dioulasso, le réseau « ciblait  les motos neuves et non encore immatriculées », précise t-il. Une fois dans les lieux renchérit le commissaire, ils utilisaient habituellement des vieilles motos volées comme appât pour soustraire les plus neuves non encore immatriculées. Ensuite, ils enlevaient les doubles des tickets des engins ciblés dans le parking au moment où ils déposaient la vielle moto. Toujours selon le commissaire, les brigands procédaient également au grattage pour que les numéros de séries et des châssis soient conformes et enfin, utilisaient des faux certificats de mise en circulation pour établir de vraies cartes grises. « Une des dames a même pu bénéficier d’une moto volée avec une carte grise authentique établie en son nom », indique t-il.

Grâce à une mission de surveillance effectuée par  les éléments de la brigade de recherches dans les centres de compositions des concours directs, un des voleurs a été pris en flagrant délit de vol d’un cyclomoteur au lycée Ouezzin Coulibaly de Bobo-Dioulasso. Des investigations poussés ont servis à interpeller trois autres complices dont deux femmes. Deux autres complices sont toujours en cavale. Une remise symbolique de quelques engins aux victimes a été effectué par  le commissaire principal de police.

Par Youmanli Joël THIOMBIANO (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*