Résilience sanitaire au Burkina : Des régions dotées de matériels médico-techniques et roulants

Une dizaine de véhicules et plusieurs motos offertes aux régions

Les partenaires techniques et financiers du ministère de la Santé lui ont fait don de matériels medico-techniques et roulant. Ces équipements visent à assurer la résilience sanitaire dans les différentes régions du pays. La cérémonie de remise officielle est intervenue, ce mardi 10 août 2021, à Ouagadougou.

                                        Une dizaine de véhicules et plusieurs motos offertes aux régions

LUNICEF, le Fonds mondial,  l’Union européenne et l’OMS ont une fois de plus fait preuve de solidarité vis-à-vis du Burkina Faso à travers la dotation de certaines régions de matériel médico-techniques et roulant. Ces dotations visent à contribuer à la résilience sanitaire dans ces régions. Le don de l’UNICEF est composé de cinq ambulances de type 4X4 et de six  ambulances de type tricycle au profit des régions de l’Est, du Sahel, du Centre-nord, du Nord et de la Boucle du Mouhoun. Le Fonds mondial quant à lui a offert à travers le PADS quatre ambulances au profit des régions du Centre-ouest, du Plateau central et du Sud-ouest.

    Pr Charlemagne Ouédraogo remettant symboliquement des clefs au gouverneure Fatoumata Bénon du Plateau central

Pour sa part, l’Union européenne, fait don de matériel médico-techniques, d’équipements, de six véhicules, de cinquante-et-une motos et des blouses au profit des régions du Nord, de la Boucle du Mouhoun et des Hauts-Bassins. Le quatrième don est celui de l’OMS sur financement de la coopération canadienne. Il est composé de deux véhicules de type Land Cruiser au profit des régions du Centre-nord et de la Boucle du Mouhoun.

Un ouf de soulagement !

Selon le ministre de la santé, Charlemagne Ouédraogo, ces équipements sont parfaitement en accord avec la demande et les ambitions de couverture sanitaire universelle qui sous-tendent toute l’action du gouvernement. «Avec ces dons et leurs affectations dans les localités définies, c’est tout un pan important de la population burkinabè qui s’en trouvera couvert et qui verra améliorer substantiellement ses capacités d’entrer en contact avec un service de santé, de l’utiliser et d’atténuer un tant soit peu, les effets sanitaires et sociaux pervers que nous impose la pandémie de la COVID-19, l’insécurité et la crise humanitaire. Quelle belle action, en réponse à une situation d’urgence sanitaire», confie-t-il.

                                                                  Un aperçu du matériel médico-technique offert

Toutefois, Pr Charlemagne Ouédraogo rassure que des dispositions sont prises afin que les régions ciblées puissent jouir immédiatement des retombées de cette solidarité. «Je ne doute pas un seul instant que ces acquisitions, au regard de leur nature et de leur qualité, vont impacter positivement l’offre de soins dans les différentes contrées du Burkina Faso», assure-t-il. Le ministre de la Santé invite, par ailleurs, les bénéficiaires et les utilisateurs à utiliser de façon rationnelle et optimale les équipements et le matériel roulant afin de leur garantir une durée de vie acceptable.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*