Pouvoir du MPSR : L’UNIR/MPS veut « faire barrage à la restauration de l’ancien régime »

Ceci est un compte-rendu du plénum ordinaire Bureau politique national (BPN) de l’Union pour la renaissance Mouvement patriotique Sankariste (UNIR-MPS) tenu le samedi 16 juillet dernier. lisez !

Le samedi 16 juillet 2022 s’est tenu au Conseil Burkinabè de Chargeurs (CBC) à Ouagadougou le plénum ordinaire du Bureau Politique National (BPN) de l’Union pour la Renaissance Mouvement patriotique Sankariste (UNIR-MPS) autour de l’ordre du jour suivant :

1- Examen et adoption de la feuille de route du parti durant la période de la Transition.

2- Adoption d’une résolution portant convocation d’un congrès extraordinaire du 28 octobre au 1er novembre 2022.

Le plénum a enregistré la présence effective des membres du Secrétariat Exécutif National (SEN), des représentants des fédérations provinciales, des présidents des Commissions spécialisées, des présidents des Coordinations spécifiques, des points focaux ainsi que des Commissaires aux comptes.

Après l’hymne national, est intervenu le mot introductif du camarade Me Bénéwendé S. SANKARA, Président du Bureau Politique National.

Les travaux du plénum ont débuté aux environs de dix(10) heures trente (30) minutes par la présentation du projet de la feuille de route du Directoire national (DN) de l’UNIR-MPS par le Camarade Alphonse Marie Ouédraogo, 6ème Vice-président chargé des questions économiques et du plan et Président du comité de pilotage de la réflexion sur la feuille de route.

Il a structuré sa communication en deux (02) axes. Le premier s’articule autour de la vision prospective du parti.

Il s’est agi de présenter le contexte sécuritaire de façon globale, c’est-à dire avant les évènements du 24 janvier 2022, puis le contexte national post 24 janvier 2022 ; l’analyse de la situation problématique de l’avancée vertigineuse de l’occupation du territoire national par les terroristes.

Ainsi, des hypothèses ont été émises sur l’évolution probable de la situation nationale et du système actuel des partis politiques. Pour ce faire, des scénarii et des perspectives ont été élaborés en fonction de chaque situation.

Le deuxième axe a concerné le projet de plan d’actions prioritaires 2022-2024. Ce volet a consacré à l’exposé de l’évolution de la structuration du parti et la préparation des élections de l’après transition, de l’animation de la vie du parti et du suivi de l’agenda de la transition.

On retiendra que les perturbations socio-économiques et politiques engendrées par les groupes armés terroristes, la corruption des élites au Burkina Faso et le chaos engendré par le coup d’Etat du Lieutenant-Colonel Paul Henri Damiba rendent difficilement prédictible l’horizon politique pour notre parti et pour le pays.

A l’unanimité, les membres du BPN ont salué la qualité du document de cinquante-deux (52) pages, de sa vision sankariste et ont adopté la feuille de route du parti durant période de la Transition par acclamations.

Par ailleurs, le BPN a encouragé le SEN et le DN à continuer ce travail de prospective, d’anticipation, de lobbying et de recherche de partenariats avec d’autres partis et formations politiques ainsi que des OSC pour défendre vaillamment les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 et se mobiliser pour la reconquête de notre territoire.

Se prononçant sur la situation nationale, le BPN a adopté une recommandation, un appel à la mobilisation, une résolution et une motion de soutien aux Forces de défense et de sécurité (FDS), aux Personnes déplacées internes (PDI) et à toutes les victimes du terrorisme.

La teneur de la recommandation est la suivante : Considérant l’arrêt brutal du processus démocratique perpétré le 24/01/2022 par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR),Considérant l’incapacité du MPSR à trouver des solutions aux problèmes sécuritaires, et socio-économiques ainsi qu’à unir les burkinabè par une vraie et sincère réconciliation du peuple avec lui-même,

Considérant la gouvernance clanique et sectaire du MPSR visant à restaurer l’ancien régime voué aux gémonies et face à son incapacité notoire qui menace l’existence de notre Nation,

Considérant l’avancée de l’hydre terroriste,
Considérant les manipulations de tout genre du MPSR qui sapent les valeurs fondamentales de notre Nation avec en sus le mépris de notre justice et l’atteinte grave aux libertés chèrement acquises;

Nous participants au Bureau Politique National (BPN) du 16/07/2022, recommandons la mise en place d’une transition civile inclusive pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

Pour ce qui est de l’appel à la mobilisation, l’on peut retenir :

Considérant que la junte militaro-civile qui s’est accaparée le pouvoir le 24 janvier 2022 a justifié son coup d’Etat par l’incapacité du régime démocratiquement élu du président Roch Marc Christian KABORE à faire face à la crise sécuritaire,

Considérant que le bilan actuel de cette junte militaro-civile, ses faits et pratiques, en contradiction avec son discours mielleux, démontrent à souhait que son agenda politique prioritaire vise à restaurer non pas l’intégrité territoriale du Burkina Faso mais l’ancien régime oppresseur vomi par le peuple burkinabè à la faveur de l’insurrection des 30 et 31 octobre 2014,

Considérant que la junte militaro-civile s’adonne à des manœuvres sordides visant à remettre en cause les acquis de notre peuple en matière d’indépendance de la Justice, à garantir l’impunité au capitaine Blaise Compaoré et à ses hommes de main, malgré leur condamnation par la Justice burkinabè, notamment pour leur implication dans l’assassinat du camarade Thomas SANKARA et de ses compagnons d’infortune,

Considérant que l’existence de notre nation est menacée par les tergiversations et le tâtonnement du MPSR,

Nous, membres du BPN de l’UNIR-MPS, réunis ce samedi 16 juillet 2022 lançons un appel à tous les militants et sympathisants de l’UNIR-MPS, des partis et mouvements sankaristes, à l’ensemble du peuple burkinabè à :

Faire barrage à la restauration de l’ancien régime par la junte militaro-civile au pouvoir depuis le 24 janvier 2022,

Préserver les acquis de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014,

Renforcer les rangs du Front patriotique constitué par les partis et organisations de la société civile héritiers de l’insurrection populaire,

Mettre en place une transition civile et inclusive pour un retour à une vie constitutionnelle normale.

Quant à la résolution, elle fait la mention suivante :

Considérant l’arrêt brutal du processus démocratique par le Mouvement Patriotique pour la Sauvegarde et la Restauration (MPSR) le 24/01/2022,

Considérant les mutations politiques au Plan National,

Considérant les articles 172, 173, 174 et 175 du règlement intérieur de l’Union pour la Renaissance – Mouvement Patriotique Sankariste (UNIR-MPS).

Nous participants du plénum du Bureau Politique National (BPN) du 16/07/2022 prenons la décision de la convocation d’un congrès extraordinaire dans la période du 28 octobre au 1er Novembre 2022.

Instruisons le Directoire National (DN) à prendre toutes les dispositions à cet effet.

Quant à la motion de soutien aux FDS, aux PDI et à toutes victimes du terrorisme, elle dispose :

Considérant la recrudescence des attaques terroristes,

Considérant le fléau de plus en plus grandissant des Personnes Déplacées Internes (PDI) sur toute l’étendue du territoire,

Considérant l’esprit funeste de ces attaques terroriste,

Nous participants au Bureau Politique National (BPN) du 16/07/2022, inclinons-nous devant la mémoire de tous ceux qui sont tombés dans le cadre de la lutte contre l’hydre terroriste,

adressons un prompt rétablissement à tous les blessés et traduisons notre solidarité et notre soutien aux Forces des Défenses et de Sécurité (FDS), Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) et à l’ensemble des Personnes Déplacées Internes (PDI).

Débuté aux environs à dix (10) heures trente (30) minutes, le Plénum du BPN a clos ses travaux à treize (13) heures quarante-cinq mille (45) minutes, après avoir souhaité un bon retour à tous les camarades membres du bureau politique national et entonné l’hymne national.

Avec le Peuple, Victoire !

Fait à Ouagadougou, le 16 juillet 2022

Pour le Bureau Politique National
Le Secrétaire Général
Boureima THIOMBIANO

(photo burkina24)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*