Paroisse Notre Dame de Fatima de Dassasgho : La fanfare cœur immaculé de Marie désormais opérationnelle

La Fanfare cœur immaculé de Marie de la paroisse Notre dame de Fatima de Dassasgho lors de sa prestation

La Fanfare cœur immaculé de Marie de la paroisse Notre dame de Fatima de Dassasgho a fait sa sortie officielle, le samedi 26 juin 2021. C’était au cours d’un concert haut en couleur et en sons placé sous la présidence du curé de la ladite paroisse, l’abbé Pascal Nikiéma et le parrainage d’Emmanuel Nacoulma.

Après deux semaines de formation, du 15 au 26 juin 2021, la fanfare cœur immaculé de Marie de la paroisse Notre dame de Fatima de Dassasgho a fait sa sortie officielle, dans la soirée du samedi 26 juin 2021. Pour l’occasion, un concert a été organisé dans la cours de ladite paroisse.

En deux passages, la cinquantaine de musiciens a exécuté avec maestria les plus belles chansons religieuses ainsi que le Ditanyè pour le grand bonheur du public. « Je suis aux anges parce qu’ils m’ont surpris. Je ne les avaient jamais vus à l’œuvre. Nous avons tous été témoins de cette belle prestation. Pour moi, c’est une grande joie et un espoir car c’est un outil que la paroisse pourra utiliser pour sa mission d’évangélisation », a confié le curé de la paroisse, l’abbé Pascal Nikiéma.

             La Fanfare cœur immaculé de Marie de la paroisse Notre dame de Fatima de Dassasgho lors de sa prestation

Pour parvenir à ce résultat, les musiciens ont bénéficié de l’expertise de l’artiste musicien et professeur de musique, Jules Mouanga. Ce dernier leur a appris à lire la musique : « Notre objectif était de les amener à lire la musique comme les Blancs pour pouvoir interpréter les œuvres internationales, de les pousser à écrire eux-mêmes la musique pour pouvoir défendre la culture burkinabè. Durant les 15 jours de formation, ils ont appris à lire les notes, le solfège, la théorie et à produire des bons sons, travailler sur l’harmonie et la justesse, le jeu d’ensemble ». C’est pourquoi, il a avancé qu’il ne faisait aucun doute que la formation a porté de bons fruits.

                                 Le curé de la paroisse, Abbé Pascal Nikiéma et ses invités lors du master class

Raffermir la foi

Quant au parrain Emmanuel Nacoulma, il s’est comblé par ce qu’il a vu. A l’écouter, même si la fanfare est jeune en âge, elle s’est montrée très adulte pour ce qui concerne la production et les résultats. Et de rendre grâce à Dieu car pour lui la fanfare transmet des émotions et une spiritualité. « Quand elle exécute les chansons de l’église, c’est vraiment de la liturgie, de la spiritualité. Donc dans la vie de l’église, la fanfare va raffermir la foi, faire venir des enfants de Dieu à leur père et rendre le monde meilleur », foi du parrain.

                       Pour le parrain Emmanuel Nacoulma, la Fanfare va rapprocher les fidèles de Dieu

Pour sa part, le président de la fanfare cœur immaculé de Marie, Victor Kouraogo, a rappelé que l’idée de la création s’inscrivait dans l’élan missionnaire pour donner plus de dynamisme et de vigueur à aux célébrations eucharistiques au sein de la paroisse Notre dame de Fatima de Dassasgho. « Elle a commencé par une trompette. Mais nous rendons grâce à Dieu parce que grâce à la contribution des fidèles paroissiens de Dassasgho nous avons pu avoir tous ces instruments et aboutir à ce résultat », a-t-il confié tout sourire.

                                    Victor Kouraogo est le président de la Fanfare coeur immaculé de Marie

Pour ce qui est des prestations, Victor Kouraogo a indiqué que la fanafre interviendra lors des grandes célébrations au sein de la paroisse. Mais pas que cela puisqu’elle pourrait intervenir en dehors de la paroisse en cas de besoin mais seulement avec l’autorisation du curé.

Par Philippe BATIONO pour Burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*