29.1 C
Ouagadougou
lundi 24 juin 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Opérationnalisation des forces combattantes : le Président de la Transition visite des unités combattantes en formation

Publié le

Le Président de la Transition, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim Traoré est allé, ce samedi 22 juillet 2023 matin, visiter et encourager les unités combattantes en formation.

Ces unités sont composées des militaires issus des écoles de formation de Pô, de Bobo-Dioulasso et de Ouagadougou, qui reçoivent une formation opérationnelle au combat depuis un mois environ. A l’issue de cette visite, le Chef de l’Etat note que le travail évolue très bien et que le plus important reste l’instruction qu’elles reçoivent. « Ce sont des unités conçues pour créer l’insécurité au sein de l’ennemi », a souligné le Capitaine Ibrahim Traoré.

Le Président de la Transition a aussi rappelé que « grâce au vaillant peuple burkinabé, (…) des acquisitions sont déjà faites en termes de moyens de combat », dont une partie se trouve sur le site de formation visité. Et le Chef de l’Etat a justement constaté la présence de ce matériel divers (véhicules de combat et armements) acquis avec les contributions des Burkinabè, qui servent pour la formation des unités et qui vont également servir sur le terrain de combat.

Un aperçu des armes acquises dans le cadre de la lutte contre le terrorisme

Ces unités en formation seront déployées dans quelques jours en appui aux forces combattantes déjà sur le terrain. Le Chef de l’Etat les a invitées, pour ce faire, à bien s’entrainer pour maîtriser les techniques et la tactique et à travailler avec les VDP une fois déployées. « Votre rôle c’est d’empêcher l’ennemi d’être en sécurité chez nous », a soutenu le Président de la Transition qui les a encouragées en effectuant, avec eux, des exercices de tirs.

Sur la question des commentaires de certains burkinabè ces derniers temps sur l’instauration de nouvelles taxes pour soutenir l’effort de guerre, le Chef de l’Etat a été clair : « C’est le peuple qui fait sa guerre. Tout le matériel que vous voyez vient des efforts de la population, c’est elle qui a contribué ». Il a souligné que toutes les taxes instaurées servent à faire des commandes de matériels de combat, à l’entrainement des hommes et à conduire la guerre. Il est du devoir du gouvernement, de mieux expliquer aux populations, a-t-il conclu.

Du matériel roulant et des blindés ont également été acquis

Le Président de la Transition félicite donc le peuple pour cet engagement et les efforts consentis par chaque Burkinabè pour soutenir la guerre. « Tout ce que nous faisons actuellement c’est en toute souveraineté », a-t-il martelé. « On est très serein, on est en bloc et on avance », a dit le Capitaine Ibrahim Traoré.

Dans cette dynamique enclenchée contre les groupes armés terroristes, de nouveaux partenaires viennent en appui aux efforts des contribuables burkinabè dans la conduite de la guerre.

Direction de la Communication de la Présidence du Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES