Elections consulaires 2021 : la CASCA-BF sensibilise des commerçants

La Coalition des associations solidaires des commerçants et artisans du Burkina Faso (CASCA-BF) a tenu une session d’échanges avec les commerçants de la région du Centre, ce lundi 9 août 2021, à Ouagadougou. Objectif, éclairer les futurs électeurs sur le processus électoral de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso (CCI-BF) et présenter les conditions à remplir pour prendre part à l’élection prévue pour le 14 novembre 2021.

Avant d’entrer pleinement en campagne pour les élections consulaires de 2021,  la Coalition des associations solidaires des commerçants et artisans du Burkina Faso (CASCA-BF)  sensibilise les commerçants de la région du Centre sur le processus électoral.  Après avoir parcouru les 13 région du Burkina Faso, le bureau de l’association dit avoir une idée des potentiels électeurs et compte les éclairer afin que leur participation aux votes soit orientée vers la recherche du développement de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso. «Il faut d’abord inviter les commerçants à s’enrôler pour prendre part aux élections afin de contribuer au développement de la chambre de commerce. En tant que commerçant, il faut savoir comment se passent les élections et surtout savoir qui peut diriger la chambre de commerce. Ainsi, nous pourrons éviter les incidents pendant et après les élections», explique le président de la CASCA-BF,  Mohamed Congo.

Plusieurs conditions à remplir

Pour Aboubacare Tapsoba, membre du comité d’organisation des élections consulaires de 2021, il y a plusieurs conditions à remplir pour être électeur ou candidat. « Il faut dans un premier temps exercer une activité qui regroupe des catégories comme le commerce,  l’industrie et le service. il faut avoir certains documents,  notamment le numéro IFU ,  un registre de commerce ayant une durée de vie d’au moins 12 mois, et  ne pas avoir une sanction qui vous empêche d’exercer votre activité commerciale.  Voici ce qu’il faut pour être électeur», a-t-il décliné. Pour ce qui est de la candidature, il faut, de son avis, remplir ces conditions et avoir au moins 21  ans à la date de l’élection et  être à jour de ses cotisations fiscales. Les opérateurs économiques de nationalité étrangère peuvent prendre part à ces élections.  Cependant,  il faut remplir les conditions et  présenter une carte de résidence valable.

La CASCA-BF invite les commerçants de la région du Centre à s’impliquer davantage dans le processus de renouvellement de l’équipe dirigeante de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso. Pour rappel,  celle dirigée par Mahamadi Savadogo arrive à échéance début novembre 2021.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*