Burkina: Les boulangers annoncent une augmentation du prix du pain

Le prix de la miche de pain pourrait passer de 150 FCFA à 200 F CFA d’ici le 15 décembre, selon la Fédération burkinabè des patrons de boulangeries, pâtisseries, confiseries.

Dans une correspondance datée du 25 novembre adressée au ministre du commerce, la Fédération burkinabè des patrons de boulangeries, pâtisseries, confiseries annonce que la miche de pain coûtera 200 francs CFA à compter du 15 décembre si rien n’est fait. « Par la présente, nous portons à votre connaissance que si aucune solution ou mesure d’atténuation n’ont pu être trouvées afin de soulager le secteur de la boulangerie d’ici mi-décembre 2021, la fédération sera dans l’obligation de procéder à une augmentation du prix du pain qui passera de 150 FCFA à 200 F CFA», a indiqué la Fédération dans sa lettre.

Elle explique cette éventuelle hausse par l’augmentation du prix de la farine qui est passé de 350 000 FCFA à 420 000 Francs CFA. Outre le prix de la farine, les patrons de boulangeries dénoncent une concurrence déloyale d’un de leurs confrères : «Plusieurs rencontres ont été tenues afin de dénoncer la concurrence déloyale imposée par un de nos confrères »,  ont-ils précisé.  La fédération souligne également que la situation a déjà entraîné la fermeture de plusieurs boulangeries.

Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*