Amadou Diallo président de l’ARY : « Les assaillants sont revenus et ont incendié le CSPS de Solhan »

L’Association des ressortissants du Yagha (ARY) était face à la presse, mardi 15 juin 2021, à Ouagadougou. Les échanges ont porté sur l’attaque meurtrière de Solhan qui a fait officiellement plus de 132 morts.  

Un peu plus d’une semaine après l’attaque de Solhan, la plus meurtrière depuis le début de la crise sécuritaire, l’Association des ressortissants du Yagha (ARY) était en conférence de presse. Le président Amadou Diallo a d’entrée condamné cette attaque qui a entrainé la mort d’au moins 132 personnes, le 5 juin dernier.

Le président de l’ARY affirme avoir rendu visite aux rescapés dont certains blessés sont hospitalisés dans des centres de santé à Ouagadougou. Et d’expliquer que cette attaque a occasionné le départ de plusieurs milliers de personnes (7 644), vers le chef-lieu de la province, Sebba. Ainsi, le premier responsable de l’ARY a salué les efforts des services du gouvernement, l’engagement des FDS, des VDP, des organisations humanitaires et des bonnes volontés lesquels ont apporté leur soutien aux personnes déplacées internes.

Les terroristes comme chez eux au Sahel

Par ailleurs, Amadou Diallo a invité cependant le gouvernement à redoubler d’efforts dans la sécurisation des populations afin de faciliter leur retour. « J’invite également les fils et filles de la province à prendre des initiatives pour mobiliser toutes les énergies afin de trouver des solutions structurelles et conjoncturelles à ce drame », dit-il. Car en effet, la situation dans cette localité n’est guère reluisante : « Aujourd’hui, cette localité est  devenue un foyer d’insécurité totale. On ne peut pas accéder à cette province sans l’accompagnement des forces de l’ordre ».

                              Amadou Diallo, président de l’Association des ressortissants du Yagha (ARY)

Pour Amadou Diallo, la province et la région en général a besoin de l’engagement total des forces de défense et de sécurité, des volontaires ainsi que de toute la population pour faire face à l’hydre terroriste. En effet confie-t-il, les terroristes se sentent comme chez eux dans cette région. « Les assaillants sont revenus après la première attaque et ont incendié le CSPS de Solhan », rappelle-t-il. Toutefois, le président de l’ARY rassure : « Depuis le 7 juin à nos jours, la zone est bien sécurisée ».

En rappel, l’ARY a été créée le 20 avril 2014 avec pour but de susciter et promouvoir un esprit de solidarité et d’entraide entre les ressortissants de la province du Yagha, et contribuer au développement économique, social et culturel de la localité.

Par Jeanne D’Arc LABELLE (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*