36.4 C
Ouagadougou
samedi 18 mai 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

3es concertations nationales sur les systèmes alimentaires : Le Burkina identifie ses axes prioritaires

Publié le

Les troisièmes concertations nationales, en préparation au Sommet des Nations unies sur les systèmes alimentaires, se sont ouvertes ce jeudi 22 juillet 2021 à Ouagadougou sous le thème : « Les engagements de toutes les parties prenantes doivent favoriser de nouvelles actions et organisation des Systèmes alimentaires résilients et durables au Burkina Faso ».

Elles vont permettre de prendre des engagements clés et définir les orientations stratégiques pertinentes à prendre en compte dans l’élaboration de la « Voie nationale » du Burkina Faso. Ces concertations font suite à deux précédentes sessions, tenues les 28 juin et 15 juillet derniers, autour des politiques et stratégies en lien avec les systèmes alimentaires et sur les dynamiques à développer pour garantir la disponibilité des aliments et leur qualité nutritionnelle et sanitaire au profit des populations.

       Le secrétaire général du MEEVCC Augustin Kaboré (m) et le coordonnateur Alassane Guiré lors des échanges

Les travaux ont permis d’identifier des axes prioritaires comme la promotion des solutions biotechniques dans le domaine agro-sylvo-pastoral et halieutique, des centres d’incubation d’entreprises agro-sylvo-pastorales, le renforcement des capacités des acteurs de la production, de la transformation, de la conservation-commercialisation et des consommateurs, la professionnalisation des acteurs de la transformation ainsi que le soutien au secteur privé agroalimentaire.

Le coordonnateur des concertations nationales, Alassane Guiré, s’est dit satisfait de l’aboutissement des ces premières concertations « Ces dispositions nous ont permis d’obtenir des résultats pertinents, à mêmes de nous permettre d’envisager en toute sérénité notre Voie nationale vers des systèmes alimentaires durables conformément aux ODD », a-t-il dit. Il a salué l’engagement des partenaires, notamment les agences onusiennes et l’Alliance pour une révolution verte en Afrique (AGRA) pour leur contribution à la réalisation des travaux.

                                    Les participants aux troisièmes concertations nationales

Les résultats des deux premières concertations seront joints aux conclusions des troisièmes pour être présentés au pré-sommet les 26 et 28 juillet prochains à Rome, en Italie. Le secrétaire général du ministère de l’Environnement, de l’Économie verte et du Changement climatique, Augustin Kaboré, a exhorté les membres des parties prenantes, à des débats constructifs et inclusifs afin de refléter la diversité des systèmes alimentaires au Burkina Faso.

En rappel, les concertations sur les systèmes alimentaires se tiennent dans le cadre des préparatifs du Sommet mondial sur les Systèmes alimentaires, convoqué par le Secrétaire général des Nations Unies, afin de définir l’orientation future et d’accélérer l’action en faveur des systèmes alimentaires durables. Elles aboutiront à l’élaboration d’une voie nationale qui sera présentée au Sommet en septembre prochain.

Source : Page Facebook Sommet sur les systèmes alimentaires-Burkina Faso

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES