Situation sécuritaire : La chambre des mines expose ses préoccupations au chef de l’Etat

Le président du Faso, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, a reçu ce 14 avril, une délégation de la chambre des mines du Burkina ainsi que l’ensemble des sociétés minières en exploitation au Burkina Faso. Conduite par le président de la chambre des mines Adama Soro, la délégation est venue exposer au chef de l’Etat les difficultés actuelles du secteur minier, avec la suspension des opérations de certaines sociétés, au regard de la situation sécuritaire du pays.

Selon le président de la chambre des mines du Burkina, « les mines qui ont fermées ne l’ont pas fait de gaité de cœur et c’est pour cela qu’il était important d’exposer ces problèmes, et nous avons eu une oreille attentive du chef suprême des armées et je pense qu’avec les assurances qui nous ont été données, il n’y a pas de raison que les mines en question ne puissent pas reprendre dans les jours à venir » a-t-il déclaré.

Adama Soro estime en effet, que la question sécuritaire est une préoccupation pour le chef de l’Etat et que des stratégies et des moyens sont déployés, pour ramener la sécurité en vue d’assurer la pérennité des activités du secteur minier. « La plupart des messages nous ont rassuré sur la bonne continuité de nos opérations d’une part et d’autre part sur la sécurité de nos personnels et c’est cela le plus important », a-t-il ajouté.

« Il était important pour nous de venir voir le chef suprême des armées, pour avoir des informations et effectivement nous avons eu des éléments qui nous confortent et nous redonnent confiance pour continuer », a conclu le président de la chambre des mines du Burkina.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*