Situation au Burkina : Les Nations unies réitèrent les principes fondamentaux d’humanité, de neutralité, impartialité et d’indépendance

Ouagadougou, le 2 octobre 2022 :

Alors que la situation évolue rapidement au Burkina Faso, le système des Nations Unies réitère que son travail est guidé uniquement par les principes fondamentaux de neutralité et d’impartialité au service des peuples. Au Burkina Faso, les agences des Nations Unies sont au service de toute la population burkinabè. « Toute attaque contre les populations civiles est strictement interdite par la Déclaration Universelle des droits de l’homme et le droit international humanitaire.

Toute action incitant à l’intolérance, à la violence et à la haine sont contraires à l’esprit de la Charte des Nations Unies » a rappelé Madame Barbara Manzi, Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Burkina Faso et Coordinatrice Humanitaire, en invitant « à pratiquer la tolérance et le dialogue et à s’œuvrer pour un avenir de paix, d’unité, de stabilité et de progrès économique et social ».

« Le Burkina Faso a besoin de paix, de stabilité et d’unité pour assurer que les populations puissent avoir accès aux services essentiels, à la protection et aux moyens de subsistance », a dit la Coordinatrice Résidente des Nations Unies au Burkina Faso et Coordinatrice Humanitaire.

Nations Unies/Burkina Faso

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*