Retrait « sans délai » de la MINUSMA : le Burkina salue une décision courageuse du Mali

Lors de la 9 350e session du Conseil de sécurité de l’ONU, le Mali a demandé le « retrait sans délai » de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) de son territoire. En réponse, le gouvernement burkinabè a écrit une lettre de soutien dont voici la teneur.

Communique du Gouvernement du 18 06 2023

Le Gouvernement du Burkina Faso prend acte de la demande de « retrait sans délai » de la Mission multidimensionnelle Intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA) et salue cette décision courageuse formulée par les Autorités maliennes de transition devant le Conseil de sécurité réuni pour sa 9350ème session, le 16 juin 2023 à New York. Le Gouvernement burkinabè félicite le Mali pour ce choix assumé, qui est conforme à la vision stratégique de l’Etat malien dans la lutte contre le terrorisme et pour la restauration de la paix et de la sécurité au Sahel. Il encourage le Gouvernement et le Peuple frère du Mali dans cette affirmation de la souveraineté de l’Etat malien et l’expression de la volonté des Maliennes et des Maliens à être les seuls maîtres de leur destin. Le Gouvernement du Burkina Faso invite la Communauté internationale au strict respect des choix opérés par le Mali. Le Burkina Faso, pour sa part, demande au Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies de bien vouloir prendre les dispositions utiles pour le retrait des troupes burkinabè engagées au Mali dans le cadre de la MINUSMA. Il réaffirme sa solidarité au Gouvernement malien et à l’ensemble des peuples du Sahel dans la lutte contre le terrorisme et demeure fidèle à l’idéal de bâtir en toute indépendance et en toute responsabilité un monde de paix, de sécurité et de développement partagé pour toutes les Sahéliennes et les Sahéliens.

Burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*