Réseau des femmes entrepreneures : La section Burkina lance ses activités

Le bureau exécutif du Réseau des femmes entrepreneures du Burkina envisage un don aux déplacés internes

Women Entrepreneurship Network (Réseau des femmes entrepreneures) section Burkina Faso a tenu sa première assemblée générale, le samedi 24 juillet 2021, à Ouagadougou. Cette rencontre a permis aux membres d’échanger sur la vie de leur structure et de partager un certain nombre d’informations utiles.

Mise en place en septembre 2019, la section Burkina de Women Entrepreneurship Network, Réseau des femmes entrepreneures (en français) a tenu sa première assemblée générale, le samedi 24 juillet 2021 à Ouagadougou. La faute à la pandémie de Covid-19, à en croire la présidente Thérèse Couldiati.

                              La présidente de Women Entrepreneurship Network/Burkina, Thérèse Couldiati

Mieux vaut tard que jamais, dit l’adage. Les femmes de la section Burkina Faso l’ont bien compris. C’est pourquoi, elles étaient toutes heureuses de se retrouver. Au menu de cette réunion, les informations utiles sur la vie de leur organisation, notamment sur les modalités d’adhésion au réseau. Et la présidente d’expliquer que la porte est ouverte à toutes les femmes qui entreprennent qu’elles soient vendeuse de cacahuètes, commerçante ou patronne d’une entreprise de BTP.

Concernant les frais d’adhésion, ceux-ci sont fixés à 50 000 FCFA pour les membres du bureau et 25 000 FCFA pour les pour autres tandis que le montant des cotisations est respectivement de 12 500 FCFA et 5000 FCFA. Cette assemblée générale a également permis à la présidente de la branche-mère de Women Entrepreneurship Network basée à New York, Merveille Aïcha Nadège Ouédraogo, de présenter les objectifs qui ont prévalu à création du réseau. Par téléphone depuis les USA, elle a confié : « Le but est d’accompagner les femmes entrepreneures de l’Afrique sans distinction de nationalité à s’entre-aider et à faire grandir leurs entreprises à travers des échanges d’expériences, des voyages internationaux afin de découvrir les différentes potentialités ». Il est également prévu la mise en place d’une structure de micro-crédit afin d’aider les femmes dans leurs différentes activités.

          Le bureau exécutif du Réseau des femmes entrepreneures du Burkina envisage un don aux déplacés internes

La branche du Burkina envisage sa première activité dans les prochains jours : « Nous voulons faire un geste à l’endroit des déplacés internes. Nous voulons  faire parler nos cœurs à l’endroit des personnes soumises au terrorisme très prochainement à travers des dons », a laissé entendre Thérèse Couldiati. Par ailleurs, il est prévu l’organisation de la saison de la femme entrepreneure du 20 au 27 novembre prochain.

Pour rappel, le bureau est composé d’une vingtaine de membres. Et compte une dizaine de membres d’honneur et de conseillers parmi lesquels l’ancien ministre Seydou Zagré, le député Abdoulaye Mossé, le ministre Salfo Tiemtoré ou encore le directeur général de l’Agence nationale d’appui au développement des collectivités territoriales (ADCT), Bruno Dipama.

Le bureau de la section Burkina

Présidente : Mme Thérèse Couldiati,

Secrétaire générale : Solange Bonkougou,

Secrétaire générale adjointe: Yasmine Ouédraogo,

Trésorière : Nina Wourougou,

Trésorière adjointe: Jacqueline Konaté,

Chargée des programmes et projets: Martine Sonia Traoré,

Chargée des programmes et projets adjointe : Valérie Zoungrana,

Chargée de l’organisation: Pélagie Nabié,

Chargée de l’organisation adjointe: Awa Ly,

Chargée des relations extérieures: Mariama Ly,

Chargée des relations extérieures adjointe: Mariam Diabaté,

Chargée de la communication et de l’information: Stéphanie Ouédraogo,

Chargée de la communication et de l’information adjointe: Gisèle Kando,

Chargée du suivi-évaluation: Anita Héma,

Chargée du suivi-évaluation adjointe : Fatim Ouédraogo,

Chargée de la mobilisation: Léa Conseibo,

Chargée de la mobilisation adjointe : Assétou Traoré,

Chargée de la promotion des affaires culturelles et sportives: Fatoumata Sawadogo,

Chargée de la promotion des affaires culturelles et sportives adjointe: Sylvie Bessin Héma,

Chargée des affaires sociales: Léa Kaboré,

Chargée des affaires sociales adjointe : Mimi Kabré,

Chargée de la promotion du genre: Clarice Héma,

Chargée des affaires juridiques: Edith Enyi,

Chargée des affaires juridiques adjointe : Salamata Sawadogo.

Par Philippe BATIONO (Le Quotidien)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*