Régions en proie au terrorisme : L’état d’urgence prorogé pour 18 mois

L’Assemblée nationale a prorogé l’état d’urgence dans les six régions les plus touchées par le terrorisme pour 18 mois. C’était lors d’une plénière, jeudi 24 juin 2021, en marge de la première session extraordinaire de 2021 de l’Assemblée nationale.

Par 120 pour et 3 abstentions, la représentation nationale a donné son feu vert à l’exécutif pour la prorogation de l’état d’urgence pour 18 mois dans 14 provinces réparties entre six régions touchées par le terrorisme. Il s’agit de l’Est, le Sahel, le Nord, le Centre-nord, Centre-est et la Boucle du Mouhoun.

Cette prorogation entre en compte à partir du 13 juillet 2021 à zéro heure puisque celui en cours doit prendre fin le 12 juillet 2021 à 24 heures. Ainsi depuis 27 décembre 2018, c’est la 4e fois que l’état d’urgence est prorogé.  En effet, c’était suite à l’attaque de Toéni au cours de laquelle dix militaires burkinabè ont été tués que les autorités avait déclaré l’état d’urgence.

Dans son rapport, la Commission des affaires générales institutionnelles et des droits humains (​CAGIDH) a indiqué qu’au regard de la menace terroriste persistante avec des attaques de plus en plus dirigées contre les populations civiles, la prorogation de l’état d’urgence était une nécessité. Cela devrait donc permettre d’intensifier le contrôle, interdire tout enseignement et prêche incitant à la violence, à la haine ou à l’extrémisme religieux…

Par Wendkuni Anselme SAWADOGO (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*