27.1 C
Ouagadougou
lundi 22 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Promotion du travail décent : des membres de la CSB outillés sur des techniques de plaidoyer

Publié le

La Confédération syndicale  burkinabè (CSB), en collaboration avec la Centrale générale des syndicats libres de Belgique (CGSLB), organise un atelier de formation du réseau protection sociale de la CSB  du 13 au 14 avril 2023 à Ouagadougou. Cet atelier, qui porte sur le dialogue social, la négociation collective et le plaidoyer, bénéficie de l’appui de la Direction générale au développement (DGD).

La CSB, en collaboration avec la CGSLB, veut amorcer une nouvelle étape de la mise en œuvre de son nouveau programme dans le cadre des actions  de promotion du travail décent au Burkina. Ce programme, couvrant la période 2022-2026, porte sur le thème : « Promotion du travail décent pour un développement durable, équitable, solidaire et inclusif ».  C’est dans cette logique que s’inscrit cet atelier qui se tient du 13 au 14 avril à Ouagadougou.  L’atelier est la suite du programme qui a débuté en 2022  avec des activités en matière de protection sociale, de genre,  de sécurité au travail  et  d’environnement, a fait savoir Diane Capo Chichi, gestionnaire du programme. L’atelier servira de cadre pour outiller  les 49 membres du réseau sur les thématiques sus-citées.

 

Diane Capo Chichi, gestionnaire du programme

 

A terme, l’atelier devra aboutir à la ratification des conventions liées à la protection sociale, au genre et à l’environnement.  Pour ce faire, Diane Capo Chichi a indiqué que   les membres du réseau verront leurs capacités renforcées en dialogue social, en négociation collective et en plaidoyer. Pour elle, « les techniques de négociation collectives sont importantes pour aboutir à la ratification des conventions ». A l’issue donc de l’atelier, les participants seront mieux outillés à aller vers les décideurs pour la ratification des conventions. Toute chose qui devrait permettre aux décideurs de mieux écouter leurs plaidoyers et de se pencher sur leurs préoccupations.

Par Shady COULIBALY (www.burkinanews.info)

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES