Ouaga : François Bouda immortalisé sur une rue

Ancien commandant de cercle et ancien ministre, François Daniel Bouda a été immortalisé. Une rue de l’arrondissement n°1 de Ouagadougou porte son nom depuis le dimanche 28 février 2021. La cérémonie officielle de baptême était présidée par le bourgmestre de la capitale, Armand Béouindé.

Dans la vie d’une cité, le baptême des rues, des places publiques et des monuments est une opération capitale. Une rue baptisée, une place nommée est une page ouverte sur les vertus de celui dont elle porte le nom. Elle peut être également une tranche de l’histoire de la cité ou l’évocation d’un événement significatif dans la vie des citoyens. C’est fort de ce constat qu’une rue a été attribuée à feu François Daniel Bouda le dimanche 28 février 2021. Selon le maire de Ouagadougou, Armand Béouindé, la rue précédemment identifiée sous le N°4.3 du secteur 4, actuelle rue 3.31 sise au secteur 3 dans l’arrondissement N°1 débutant de l’avenue Maurice Yaméogo et finissant à l’avenue Houari Boumediene porte désormais le nom de François Daniel Bouda. C’est en présence de la famille, des proches et anciens collaborateurs de feu François Daniel Bouda, que Armand Béouindé a rendu tous les honneurs et hommages à l’illustre personnage du corps diplomatique du Burkina Faso. « C’est un grand honneur pour moi de prendre la parole en ce jour spécial, pour rendre hommage à un papa qui a tant donné à notre nation. François Bouda fait partie de ces personnes qui ont œuvré pour notre pays. Et pour la commune, ce baptême est un devoir de mémoire », a-t-il indiqué. Pour lui, la ville de Ouagadougou se doit de reconnaitre ses illustres citoyens et leur rendre hommage comme il se doit. Il a par ailleurs informé que cette manière de rendre hommage à ce grand homme a pour but de faire en sorte que l’histoire puisse se rappeler de ses réalisations et lui permettre de servir d’exemple pour les générations futures. « Ce baptême représente énormément pour la famille. Cet acte nous va droit au cœur, et nous sommes contents de voir que la commune a voulu se souvenir de lui et surtout immortaliser sa présence », a confié William Ouédraogo, petit-fils de feu François Daniel Bouda. En rappel, feu François Daniel Bouda est né en 1916 à Manga. Il a été diplômé de l’Ecole normale William Ponty. Cet homme a régulièrement occupé des postes administratifs importants au Burkina et hors des frontières, notamment au Sénégal et au Niger. Homme politique, il a aussi servi son pays à de nombreux postes entre 1946 et 1980 en tant que commandant de cercle, député, conseiller territorial, etc. On retiendra également de l’homme qu’il a été, ministre de la fonction publique, ministre du commerce, ministre de la défense nationale et des anciens combattants. Il a reçu plusieurs distinctions honorifiques dont celle de Commandeur de l’Ordre National. Présente à la cérémonie, Marie-Madeleine Bouda, épouse de feu François Daniel Bouda, a reçu des mains de Armand Béouindé l’arrêté de baptême. La cérémonie a pris fin avec le dévoilage de la plaque portant le nom de François Daniel Bouda.

Burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*