Lutte antiterroriste : Les VDP de la région  du Nord demandent des éclaircissements au gouvernement  

Le lundi 21 juin 2021, plus de 200  Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la province du Yatenga située dans la région du Nord  ont affronté des terroristes. Mis en échec, seulement six VDP se sont retrouvés. Dans une vidéo publiée à la même date, ils disent ignorer la position du reste de la troupe.

Les volontaires pour la défense de la patrie (VDP) de la région du Nord sont sans repère.  Engagés pour défendre leur région contre les terroristes, ils ont en collaboration avec les FDS mené depuis la signature du décret permettant leur exercice, plusieurs actions louables. Ce lundi 21 juin 2021, les volontaires ont dans leur mission, affronté des terroristes jugés mieux  équipés et peut-être plus nombreux  qu’eux. Ils seront alors obligés de se replier.  Malheureusement, ils ne seront  que 6 à se retrouver sains et saufs. Dans une vidéo  adressée aux autorités,  ils exhiberont leur profonde amertume et demanderont au gouvernement  des élucidations  dans la lutte contre les terroristes.

« La patrie ou la mort, nous vaincrons. VDP du Burkina Faso, VDP du Yatenga.  Pour la patrie nous sommes prêts pour mourir. C’est la profondeur de notre  Amertume qui nous oblige  à faire cette vidéo. Nous avons affronté un ennemi plus fort que nous. Nous savions que ça allait être ainsi, mais nous avons accepté la mort afin que des êtres  sans abri n’occupent  notre territoire. Nous invitons les autorités à faire preuve de pitié. Qu’ils nous viennent en aide. Nous étions plus de 200 à aller au front. On s’est dispersé. Nous ne  restons que 6. Dieu seul sait où se trouvent les autres. Si la terre de nos ancêtres a été vendu, qu’on nous le dise » peut-on entendre dans la vidéo publiée le lundi 21 juin 2021.

Pour les 6 VDP restants, il n’y a peut-être pas de clarté dans la lutte contre les terroristes. Moins équipé,  ils disent être souvent laissés à eux même dans un combat qui demande plus d’équipements et d’encouragement.

Par Théophile BAYALA (www.Burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*