33.7 C
Ouagadougou
mercredi 19 juin 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Journée mondiale de l’eau 2023 : Le message du ministre Augustin Kaboré

Publié le

A l’occasion de la journée mondiale de l’eau célébrée chaque année depuis 1993, le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de l’Assainissement, Dr Augustin Kaboré, a livré le présent message.

Célébrée le 22 mars de chaque année depuis 1993 par la communauté internationale, la Journée Mondiale de l’Eau est une initiative de la Conférence des Nations Unies sur l’Environnement et le Développement (CNUED) adoptée par une résolution de l’Assemblée Générale des Nations Unies. Cette journée permet de célébrer l’eau en tant que ressource au cœur de la vie et du développement en mettant en relief les progrès réalisés et les défis majeurs à relever pour l’atteinte des Objectifs de Développement Durable (ODD), notamment l’objectif numéro 6, « GARANTIR L’ACCES DE TOUS A L’EAU ET A L’ASSAINISSEMENT ET ASSURER UNE GESTION DURABLE DES RESSOURCES EN EAU ». Pour cette année, cette journée est célébrée à travers un thème interpellateur intitulé : « ACCELERER LE CHANGEMENT POUR RESOUDRE LA CRISE DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT ».

Ce thème présente un intérêt particulier pour notre pays. En effet, il est interpellateur vis-à-vis des efforts et des innovations à déployer d’une part pour satisfaire les différents usages dans un contexte marqué par des défis sécuritaires, les changements climatiques, la croissance démographique, la forte urbanisation, une demande croissante d’eau dans la production agricole, pastorale, industrielle etc. et d’autre part pour préserver la santé et la dignité humaine.

En rappel malgré les nombreux défis sécuritaires, les efforts de l’Etat burkinabè et de ses partenaires ont permis de contribuer significativement à la mise en œuvre de l’ODD6. Entre 2016 et 2022, les efforts du Burkina Faso dans la mise en œuvre de l’ODD6 se traduisent par :

  • Une augmentation du Taux d’Accès à l’Eau Potable de 8 points (72.4 à 76.20) ;
  • Une évolution du Taux d’Accès à l’assainissement de 7 points (19.8 à 27.5) ;
  • Une hausse de la Proportion de villages et secteurs déclarés « Fin de Défécation à l’Air Libre (FDAL) » de 2 points (0.2 à 8.4) ;
  • Une progression du Degré de mise en œuvre de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau (GIRE) de 3 points (63 à 66).

Ces performances bien que mitigées, indiquent la volonté ferme du Burkina Faso à œuvrer inlassablement malgré les défis sécuritaires importants à la mise en œuvre de l’ODD6 cher à toute l’humanité.

En outre, en dehors de ces indicateurs, le Burkina Faso a travaillé à améliorer la mobilisation et la gestion de la ressource en eau en élaborant cinq (5) programmes de développement y relatif et en adoptant une Stratégie Nationale en matière d’Eau et une Stratégie Nationale d’entretien et de sécurité des barrages.

A l’occasion de cette Journée Mondiale de l’Eau, l’Etat burkinabè sur initiative propre de son Excellence monsieur le Président de la Transition, a lancé ce mardi 21 mars 2023, un vaste programme dénommé « La Bataille de l’Eau » dans le village de Wavoussé, région du Plateau Central. L’objectif premier de ce programme qui corrobore parfaitement avec le thème de cette journée, est d’accompagner les actions de sécurisation du pays avec des actions urgentes qui garantissent un accès à l’eau et à l’assainissement à toute la population burkinabè à travers des systèmes innovants et durables.

Je demeure convaincu que l’atteinte de l’accès universel à l’eau et à l’assainissement en 2030 est un grand défi et un très ambitieux objectif, mais cet objectif est loin d’être une utopie. Tout dépend de l’engagement de l’ensemble des acteurs.

Pour y arriver, j’invite au nom de son Excellence monsieur le Président de la Transition, toutes les filles et fils du pays et l’ensemble de tous les amis et partenaires du Burkina Faso, à une mobilisation générale sur les différents chantiers de « La Bataille de l’Eau ». « La Bataille de l’Eau » étant une bataille pour notre vie et une bataille pour la préservation de la dignité humaine. Donner de l’eau, c’est tout simplement donner la vie et construire une latrine est trivialement contribuer à préserver la dignité et augmenter la sécurité de chaque individu dans la société, surtout les personnes les plus vulnérables que sont les femmes, les enfants et les personnes à mobilité réduite.

« La Bataille de l’Eau » consiste aussi à déployer de pertinents efforts dans la connaissance et la protection des ressources en eau à travers l’opérationnalisation du Système National d’Information sur l’Eau, les activités de recherche développement, l’amélioration constante du cadre juridique et institutionnel et la mise en place de mécanisme de financements. Sans nul doute, cela permettra d’augmenter notre efficience et notre efficacité dans la mobilisation et la gestion durable de la ressource en eau.

Tout en souhaitant que « La Bataille de l’Eau » et celle qui permettra de sécuriser l’ensemble du territoire soient des défis partagés pour toute la nation burkinabè et ses partenaires et amis, je dédie solennellement cette   journée mondiale de l’eau à l’ensemble des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) tombés sur les chantiers de la sécurisation du pays, aux PDI et à tous ceux qui ont été durement éprouvés notamment les enfants orphelins du terrorisme et les veuves.

Vive la Bataille pour la sécurisation du Pays !

Vive la Bataille de l’Eau pour l’accès universel à l’Eau !

Dieu bénisse le Burkina Faso !

Dr Augustin KABORE

Médaillé d’Honneur des Eaux et Forêts

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES