27.1 C
Ouagadougou
lundi 22 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

Insertion socioprofessionnelle : La Chine offre des kits d’installation à une cinquantaine de jeunes diplômés

Publié le

Le ministre de la Jeunesse, de la Promotion de l’entrepreneuriat et de l’Emploi, Salifo Tiemtoré, a présidé ce vendredi 20 août, en fin de matinée une cérémonie de remise de kits à une cinquantaine de jeunes diplômés des centres de formation professionnelle, sur financement de l’Ambassade de la République populaire de Chine au Burkina Faso.

                          Echanges de parapheurs entre l’ambassadeur Li Jian et le ministre Salifo Tiemtoré

Ces kits, d’une valeur totale d’environ 25 millions se composent de matériels indispensables pour ouvrir une microentreprise dans les domaines de la boulangerie-pâtisserie, de l’électricité bâtiment, de la coupe-couture, de la coiffure féminine, de la menuiserie bois et de la construction métallique.

                                  L’ambassadeur Li Jian remettant un kit d’installation à un bénéficiaire

Pour SEM Li Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso, ces matériels devront permettre aux bénéficiaires, « par leur travail de dynamiser le secteur économique du Burkina Faso, d’enseigner les savoirs qu’ils ont reçus à d’autres personnes et ainsi contribuer conséquemment à la réduction du taux de chômage au Burkina Faso ».

La formation professionnelle était et constituera une priorité de la coopération sino-burkinabè car elle est la façon la plus efficace de promouvoir l’emploi des jeunes dans la ville, d’optimiser la structure de l’économie, et de renforcer les capacités d’auto-développement, a ajouté l’Ambassadeur.

Le ministre Salifo Tiemtoré a salué le diplomate chinois pour son engagement en faveur de l’amélioration de la qualité de la formation professionnelle et l’insertion des jeunes sortants. Il a rappelé l’importance stratégique de l’enseignement technique et de la formation professionnelle pour répondre à la problématique du chômage et du sous-emploi des jeunes.

« La vision du gouvernement en matière d’emploi est de faire de l’auto-emploi le moteur de la création d’emplois et donc du développement », a expliqué Salifo Tiemtoré.

DCPM/MJPEE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES