Incitation à la haine sur la toile : le gouvernement met en garde

« Le Gouvernement regrette profondément les propos haineux ou aux relents ethnicistes constatés ces derniers temps sur les réseaux. Ces dérives se sont amplifiées depuis la survenue du drame de Nouna où environ une trentaine de nos compatriotes ont perdu la vie dans la nuit du 30 au 31 décembre 2022… »

Le communiqué du gouvernement sur l’incitation à la haine et à la violence

Dans ce communiqué signé su porte-parole du gouvernement, Rimtalba Jean Emmanuel Ouédraogo, le gouvernement burkinabè dit « condamner sans détour l’apologie de la terreur » et « met en garde les personnes qui se rendront coupables d’incitation à la violence et la haine ».

Burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*