27.1 C
Ouagadougou
lundi 22 juillet 2024

Tel - WhatsApp : +226 76 70 84 51

spot_img
spot_img
spot_img

FESPACO 2023 : 21 prix spéciaux et 111 millions de francs CFA en jeu

Publié le

Le président du comité national d’organisation du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), Fidèle Tamini, a animé une conférence de presse, le mardi 28 février 2023 à Ouagadougou. Il en ressort que 15 donateurs offrent 21 prix dont le montant s’élève à 111 millions de francs CFA.

Les donateurs à la 28e édition du FESPACO n’ont pas lésiné sur les moyens pour récompenser les cinéastes africains. Ils offrent 21 prix spéciaux d’un montant de 111 millions de francs CFA. Ces prix sont destinés à récompenser les films africains de la section officielle au FESPACO. Les distinctions reposent essentiellement sur les critères établis par les donateurs.

Les donateurs, au nombre de 15, sont issus des institutions étatiques, privées et d’Organisations non gouvernementales (ONG). Pour la sélection des films, 82 membres du jury ont été mobilisés.

La LONAB offre le prix de la chance et la commune de Ouagadougou, le prix Ababacar Sam Makharam. L’ONG WaterAid décerne le prix  » Climat, eau et assainissement en Afrique  » et l’Assemblée législative de Transition ( ALT ), un prix spécial qui porte son nom.

La CEDEAO, elle, récompense avec 4 prix spéciaux : le prix de l’intégration pour le meilleur film ouest-africain, celui de la meilleure réalisatrice de la même région, celui du meilleur jeune réalisateur de film d’école et celui du meilleur jeune comédien.

Le présidium à la conférence de presse

Le Conseil de l’entente décerne le prix Félix Houphouët-Boigny. La Fédération africaine de la critique cinématographique offre le prix de la critique africaine Paulin Soumanon Vieyra. Le prix Thomas Sankara est décerné par la Guide africaine des réalisateurs et producteurs et le prix spécial paix et sécurité, par l’Union africaine.

L’UEMOA met en jeu un prix spécial et Ecobank, le prix Sembène Ousmane. Le Fonds Ernest Gambéré met sur la table le prix Ernest Gambéré et Plan international, un prix spécial. La Conférence épiscopale Burkina – Niger s’invite avec un prix spécial. Et enfin, l’Association Laafi la Boumbou se distingue avec le prix spécial Laafi la Boumbou.

Pour  Fidèle Tamini, président du comité national d’organisation du 28e  FESPACO, les prix spéciaux contribuent à propulser la carrière du lauréat à  travers la promotion de son œuvre. Une analyse partagée par Alex Moussa Sawadogo, Délégué général du FESPACO, pour qui ces prix permettent de renforcer la qualité du festival et d’équilibrer les dépenses des réalisateurs.

Par Franck KONATE (www.burkinanews.info)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici
Captcha verification failed!
Le score de l'utilisateur captcha a échoué. Contactez nous s'il vous plait!

Publicité

spot_img

DERNIERS ARTICLES