Faïçal Nanéma président du MDVE : « L’opposition n’a aucune légitimité à demander la démission de qui que ce soit dans ce pays »

Le Mouvement pour la démocratie et le vivre-ensemble (MDVE) était face à la presse ce vendredi 25 juin 2021 à Ouagadougou. Les échanges avec les hommes et femmes de media ont porté sur la situation nationale. Le président dudit mouvement, Faïçal Nanéma a témoigné son soutien au président Kaboré pour le processus de réconciliation nationale.

« Le Mouvement pour la démocratie et le vivre-ensemble (MDVE) ambitionne de réconcilier le peuple burkinabè avec lui-même et d’instaurer la paix sociale durable dans notre chère patrie, le Burkina Faso ». C’est le message lancé d’entrée de jeu Faïçal Nanéma, président dudit mouvement.

A l’entendre, c’est après avoir suivi avec beaucoup d’amertume l’évolution inquiétante du niveau d’insécurité au Burkina Faso que le mouvement voudrait adresser son soutien et son encouragement au président Roch Marc Kaboré. Le MDVE interpelle le gouvernement sur son rôle régalien et constitutionnel de protéger le Burkina Faso dans ses limites territoriales ainsi que tous ceux qui y vivent.

« Le MDVE exhorte vivement l’exécutif à trouver les voies et moyens nécessaires afin de doter nos FDS d’armes de combat idoines, eux qui se battent au quotidien, au prix de leur vie pour nous apporter la quiétude totale », soutient-il. S’agissant de la réconciliation nationale, Faïçal Nanéma a salué les premiers pas du président Roch Kaboré sur le chantier de la réconciliation nationale. Il a par ailleurs souhaité du succès au président du Faso dans sa volonté de faire revenir Blaise Compaoré et Yacouba Isaac Zida dans la dignité et le respect.

Concernant la démission du premier ministre que le CFOP a demandé, le conférencier affirme que l’opposition n’est pas dans son droit. « Depuis quand l’opposition veut gouverner à la place de la majorité ? Ils n’ont aucun droit, aucune légitimité a demandé la démission de qui que ce soit dans ce pays », assure-t-il. Pour la suite des activités du MDEV, il est prévu dans les jours à venir, un grand meeting de soutien au chef de l’Etat pour la réconciliation et le vivre ensemble.

Pour  rappel, le Mouvement pour la démocratie et le vivre-ensemble est une association de droit burkinabè qui œuvre depuis sa création en 2019 à promouvoir la paix, la réconciliation nationale et le vivre ensemble.

Par Wendkuni Anselme Sawadogo (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*