Exportation illégale du carburant et du gaz butane : le ministre du Commerce met en garde les contrevenants

Le ministre en charge du Commerce, Serge Poda, à travers un communiqué daté du 29 décembre 2022, porte à la connaissance des marqueteurs et des gérants de stations-services que dans le cadre de la lutte contre l’insécurité, la vente du carburant dans les bouteilles, les bidons, les fûts, les barriques et autres ustensiles est formellement interdite.

Toutefois, précise le communiqué, « il est accordé une dérogation aux utilisateurs professionnels et aux revendeurs dans les zones dépourvues de stations-services ».

 « A cet effet, ils devront au préalable se faire délivrer une autorisation par les services compétents au niveau régional », poursuit le communiqué.

Tout contrevenant, met en garde le ministre, s’expose à des sanctions prévues par les textes en vigueur.

Dans un second communiqué, le ministre porte également à la connaissance des marqueteurs et des gérants de stations-services que l’exportation du carburant et du gaz butane est formellement interdite.

Il rappelle que « le carburant et le gaz butane distribués par la SONABHY sont des produits subventionnés par l’Etat au profit des populations du Burkina Faso et ne sauraient être commercialisés hors de nos frontières ».

En tout état de cause, prévient-il, « les services de contrôle compétents procéderont à la saisie des produits et du matériel destinés à l’exportation illégale, et les contrevenants seront sanctionnés conformément à la réglementation en vigueur ».

www.burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*