Envoi d’un contingent militaire au Niger : les députés donnent quitus au gouvernement

Les députés ont adopté à l’unanimité le projet de loi portant autorisation d’envoi d’un contingent militaire en République du Niger, ce mardi 19 septembre 2023.

C’est à l’unanimité que les membres de l’Assemblée législative de transition ont adopté le projet de loi portant autorisation d’envoi d’un contingent militaire en République du Niger. Cette loi comporte quatre articles.

L’article 1 donne quitus au gouvernement burkinabè pour déployer un contingent militaire sur le territoire nigérien.

L’article 2 précise la mission de ce contingent qui est d’apporter une assistance militaire au Niger en cas d’agressions et de déstabilisation armée extérieure.

La durée de cette mission est de trois mois comme le précise l’article 3. Le même article précise que la prorogation de la durée de cette mission au delà de trois mois est soumise à autorisation préalable du Parlement.

Cette loi sera exécutée comme loi de l’Etat selon les termes de l’article 4. Le nombre de soldats à envoyer dépendra des besoins sur le terrain, selon le ministre en charge de la Défense, le colonel major Kassoum Coulibaly.

 

www.burkinanews.info

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*