Dialogue politique : Les travaux ont repris ce lundi 27 septembre

Suspendu le 17 juin 2021, le dialogue politique vient de reprendre son cours ce lundi 27 septembre 2021 à Ouagadougou. Pour cette reprise, les acteurs de la classe politique vont aborder les points qui n’avaient pas encore été élucidés.

Le Dialogue politique reprend après une rupture depuis juin dernier. En effet,  les membres de l’Alliance des partis de la majorité présidentielle (APMP) et ceux de l’opposition politique se sont retrouvés ce lundi 27 septembre pour poursuivre les travaux dudit dialogue. Les points qui seront  abordés ce jour sont, entre autres, la question sécuritaire et la relecture à minima du code électoral afin de prendre des dispositions consensuelles pour les élections municipales et régionales de mai 2022. Les deux parties se sont réjouies de la reprise effective des travaux.  « Ce dialogue politique reprend sous de meilleurs auspices.  Les deux parties vont reprendre les discussions où elles s’étaient arrêtées la dernière fois», a confié Clément Sawadogo,  ministre en charge de l’Administration territoriale. Le chef de file de l’opposition politique, Eddie Komboïgo, s’est  d’ores et déjà montré satisfait des échanges survenus dans le domaine sécuritaire.

                        Eddie Komboigo de l’opposition et Vincent Dabilgou de la majorité ont dirigé les débats

Le délégué des représentants de l’APMP, Vincent Dabilgou, a salué le retour de l’opposition dans la quête de réponses aux préoccupations qui sont celles de tous les Burkinabè.  « Les intérêts du Burkina Faso sont au-dessus de toute considération personnelle ou politique. Les réponses apportées aux revendications vont dans le sens de la résolution des points qui étaient en discussion.  Nous devons donc nous réjouir que dans notre pays, les capacités de dialoguer et de travailler reviennent pour que nous puissions construire le pays », a ajouté le délégué des membres de l’APMP.

Les travaux se dérouleront jusqu’au 28 septembre 2021 sous la co-présidence du chef de file de l’opposition politique Eddie Komboïgo et du délégué des membres de l’APMP Vincent Dabilgou.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*