Coopération Burkina-Tunisie : Le diplomate Mohamed Kahloum fait ses adieux au président du Faso

Mohamed Kahloum faisant ses adieux au président Roch Marc Kaboré

L’ambassadeur extraordinaire de la République de Tunisie au  Burkina Faso en fin de mission a été reçu en audience par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Mohamed Kahloum est venu lui faire ses adieux ce mardi 24 août 2021, à Ouagadougou.

Après 4 ans passés comme ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Tunisie au Burkina Faso, Mohamed Kahloum est aujourd’hui en fin de mission au pays des hommes intègres.  Pour l’ambassadeur,  sa mission était d’ouvrir l’ambassade de son pays à Ouagadougou, chose qui a été effectuée, selon lui, avec une grande satisfaction. Sa mission, a-t-il dit, a permis l’enracinement des relations entre la Tunisie et le Burkina Faso qui avec à la base plusieurs échanges bilatéraux entre les deux pays.« Et depuis, on a réalisé beaucoup de choses sur le plan bilatéral, soit sur le plan économique et commercial, soit sur le plan d’enseignement supérieur ou de formation professionnelle », a-t-il fait savoir.

Mohamed Kahloum faisant ses adieux au président Roch Marc Kaboré

L’ancien ambassadeur a indiqué qu’il y a une évolution positive des relations  entre les deux Etats  notamment avec ces visites des plus hautes autorités des deux pays. « On a enregistré en 2017, la visite du chef du gouvernement tunisien qui a inauguré l’ambassade avec son homologue burkinabè. On a réussi en octobre 2017, la visite officielle du Premier ministre burkinabè à Tunis » ,a-t-il ajouté.

Le désormais ancien ambassadeur de Tunisie au Burkina s’adressant à la presse à l’issue de l’audience

Pour le diplomate tunisien, le Burkina reste une destination privilégiée pour des projets. « On remarque un dynamisme de relations sur le secteur privé. On a aussi remarqué que les Tunisiens en général et les opérateurs économiques en particulier ont préféré le Burkina Faso comme destination privilégiée pour faire des projets avec leurs homologues burkinabè surtout dans le domaine des infrastructures et constructions routières », a-t-il révélé.

Mohamed Kahloum a souhaité que les liens de coopération se renforcent davantage entre les deux Nations surtout avec la tenue prochaine de la session du comité mixte. La première session de ce comité s’était déjà tenue en Tunisie et la prochaine se tiendra au Burkina Faso.

Par Youmanli Joël THIOMBIANO (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*