Cités Abdoul’ Services Ouaga 2000 et Saaba : Le processus de viabilisation bien en marche

La société de promotion immobilière Abdoul service international a effectué une visite sur ses sites d’exploitation, le mardi 2 mars 2021, à Ouagadougou. Sur les sites de Ouaga 2 000 et de Saaba 1 et Saaba 2, la délégation de la société a pu rassurer que le processus de viabilisation desdits sites suit bien son cours.

Un groupe d’habitants de la cité Abdoul Service International de Ouaga 2000, par voie de presse, a dénoncé il y a quelques jours les conditions de vie dans cette cité. Ce groupe reproche à la société d’avoir trompé les habitants de la cité sur l’effectivité d’un processus de viabilisation mais surtout sur sa capacité à leur offrir un titre foncier dans les délais requis. C’est pour rassurer l’ensemble de ses clients et balayer ces accusations que la société Abdoul service international a initié une sortie de terrain le 2 mars dernier. Objectif, constater de visu l’état d’avancement des travaux.

Premier site visité, la Cité Abdoul service Ouaga 2 000. Dans cette cité, l’eau courante est disponible et les travaux de branchements d’électricité sont en cours. « Sur le terrain, vous pouvez constater par vous-mêmes que les poteaux de la SONABEL sont présents, l’ONEA est déjà sur place. La société sur fonds propres réalise des caniveaux pour le drainage des eaux », a lancé le PDG de Abdoul Service International, Abdou Ouédraogo, aux journalistes présents. Concernant les titres fonciers,  le PDG Abdou Ouédraogo a rassuré que certains dossiers de titre foncier individuel ont été déposés depuis juin 2019 et n’ont toujours pas été reçus par la société.

Sur le site de Saaba 2, l’ONEA est présente et la SONABEL est en cours d’installation. La société a réalisé un bitume de 2,5 kilomètres pour faciliter l’accès des habitants à leurs logements.  Contrairement aux deux autres sites, le site de Saaba 1 enregistre la présence de l’ONEA et de la SONABEL. Le PDG s’engage à respecter tous ses engagements pour le bonheur de ses clients.

Par Shady COULIBALY (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*