Burkina : Endogène célèbre le 76e anniversaire de la reconstitution de la Haute Volta

Endogène, une organisation de la société civile burkinabè, a tenu une conférence de presse, ce lundi 4 septembre 2023, à Ouagadougou. Objectif : commémorer le 76e anniversaire de la reconstitution de la Haute Volta.

4 septembre 1947-4 septembre 2023. 76 ans maintenant que le Burkina Faso, anciennement appelé Haute Volta a été reconstitué dans ses frontières actuelles. « Cette date historique est aussi pour nous synonyme d’espoir et de confiance en un avenir meilleur. Chaque fois que s’installera en nous des moments de doute quant à l’édification de notre plus grande richesse c’est-à-dire notre maison commune, alors, souvenons-nous des œuvres des fondateurs de notre Etat-Nation. », a laissé entendre Barthélemy Tenkodogo, secrétaire général de Endogène.

Selon lui, le Burkina Faso d’aujourd’hui existe parce que « des hommes et femmes ont pris sur eux d’assumer leur mission historique en menant ce combat noble et juste de reconstituer notre pays dans ses frontières actuelles ».  C’est pourquoi, a-t-il précisé, Endogène, a pris la décision depuis plusieurs années, de marquer d’une pierre banche cette date historique et fondatrice de la nation burkinabè. « Nous avons décidé de célébrer cette date et de rendre ainsi hommage à nos devanciers pour leur bravoure, leur détermination, leur sens de l’honneur et de la dignité. Gloire éternelle à eux, et vivement, que leur combat nous serve de leçon, de ferment, pour la défense de notre pays en proie à une crise multidimensionnelle », a déclaré Barthelemy Tenkodogo.

Et d’interpeller l’ensemble des Burkinabè à s’engager fortement pour faire face aux défis sécuritaires actuels afin de construire une Nation où règnent la paix, la tolérance et le respect mutuel. « Tout ceci est possible si nous maintenons notre solidarité et en renouant avec l’esprit de la reconstitution de la Haute Volta en 1947 », a-t-il insisté.

Et de conclure : « Rappelons-nous notre passé commun, mobilisons-nous pour notre présent et travaillons main dans la main pour un avenir prospère et sécurisé. Malgré les difficultés et les défis, notre peuple devra continuer à naviguer en bravant les vagues à travers l’intelligence collective ».

Par Alexia NANA (Stagiaire/Burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*