Attaque détachement gendarmerie Inata : le bilan revu à la hausse !

Maxime Kone, Burkina Faso's Minister of Security, looks on at the first council of minister after the cabinet reshuffle, in Ouagadougou, on July 1, 2021. - President Roch Marc Christian Kabore of Burkina Faso sacked two of his ministers on June 30, 2021 over recent massacres there that have provoked protest among civilians over growing insecurity. (Photo by OLYMPIA DE MAISMONT / AFP)

Le premier bilan provisoire de l’attaque perpétrée contre le détachement de gendarmerie d’Inata, dans la province du Soum faisait état de 20 personnes tuées dont 19 gendarmes et un civil. Sur les antennes de la radiodiffusion télévision du Burkina Faso (RTB), ce lundi 15 novembre, le ministre de la Sécurité, Maxime Koné, a communiqué un nouveau bilan officiel.

Ainsi, ce sont au moins 28 gendarmes et quatre civils soit au total 32 personnes qui ont été tuées lors de cette attaque. Le ministre de la Sécurité indique que 27 gendarmes ont été retrouvés sains et saufs.

Pour rappel, le détachement de gendarmerie d’Inata comprenait entre 100 et 150 hommes.

Par Wendkuni Anselme SAWADOGO (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*