Assises nationales de l’éducation : Le ministre Ouaro reçoit le document de base

Mélégué Traoré remettant le document de base des assises nationales au ministre Stanislas Ouaro

Le ministre de l’Education nationale, de l’Alphabétisation et de la Promotion des langues nationales (MENAPLN) a reçu le document de base des assises nationales de l’éducation, le lundi 30 août 2021. Un document qui va alimenter les débats lors desdites assises dans les jours à venir.

Mandaté pour rédiger le document de base devant alimenter les échanges lors des assises régionales et nationales sur l’éducation, le comité de rédaction a bouclé ledit document après 21 jours de travaux.  Il l’a officiellement remis au ministre en charge de l’Education nationale ce lundi 30  août 2021, donnant ainsi,  le top de départ des débats sur l’éducation et la réinvention de l’école burkinabè. « Dans ce document,  nous y avons mis toutes nos ardeurs,  nos expériences et nos aspirations pour changer fondamentalement  l’école burkinabè.  Et nous l’avons tous ressenti comme un immense privilège d’avoir l’opportunité de participer à cette entreprise qui porte les ambitions d’une école nouvelle plus en phase avec nos réalités et avec un monde en constante évolution », a déclaré Mélégué Traoré,  représentant du comité de rédaction du document.

                    Mélégué Traoré remettant le document de base des assises nationales au ministre Stanislas Ouaro

Pour le ministre en charge de l’Education, Stanislas Ouaro,  le document est bien rédigé et il sera sans doute un document de référence sur le système éducatif burkinabè. « Comment en aurait-il été autrement ?  Ce document porte la force de votre engagement, les lumières de votre expertise et le souffle de votre patriotisme», a-t-il confié au comité de rédaction. Pour lui,  le document est élaboré sur la base de 12 thématiques qui abordent toutes les problématiques du système éducatif burkinabè. « Ce document propose des pistes de solutions qui vont être justement appréciées et discutées par tous ceux qui vont participer aux assises. Tout le monde doit participer afin qu’à l’issue,  nous ayons un document encore plus élaboré et qui tient compte des recommandations, des suggestions et des amendements qui ont été faits lors des discussions», a-t-il déclaré.

                                     Les membres du comité de rédaction heureux du travail abattu

Un rapport a été introduit en Conseil des ministres pour proposer les dates des assises régionales et nationales. « Lorsque le Conseil aura adopté ces dates,  nous mettrons à la disposition des personnes concernées  ces documents pour qu’elles puissent avoir du temps pour les examiner  avant de venir aux discussions», a laissé entendre le ministre. Il a par ailleurs appelé les membres dudit comité officiellement dissout à rester disponibles pour accompagner les assises nationales de l’éducation.

Par Théophile Oliélé BAYALA (www.burkinanews.info)

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*